Ouvrir le menu principal

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 18/10/2019, le Wikilivre de photographie comporte 6 877 articles
plan du chapitre en cours

Thèmes photographiques


Niveau

A - débutant
B - lecteur averti
C - compléments

Avancement

Ébauche Projet
En cours Ébauche

des articles

Fait à environ 50 % En cours
En cours de finition Avancé
Une version complète existe Terminé


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Lucien Lorelle (10 décembre, MàJ)
  2. Groupe des XV (10 décembre)
  3. MàJ de la liste des APN Sony (10 décembre)
  4. Alfred Stieglitz (17 novembre)
  5. Classement et archivage (12 novembre)
  6. ADOX (24 août)
  7. Hippolyte Bayard (22 août)
  8. Famille Chevalier (opticiens) (22 août)
  9. Ronald Kroon (8 août)
  10. Giorgio Sommer (27 juillet)
cliquez sur les titres ci-dessous pour dérouler les menus



PrésentationModifier

La forêt est un thème classique mais qui pose souvent des problèmes aux photographes inexpérimentés.

La première difficulté réside dans la disparition du relief : en effet, beaucoup de scènes forestières sont extrêmement séduisantes lorsque l'on se trouve sur le terrain mais les images qui en résultent sont souvent très plates et décevantes. La raison tient à ce que nous observons le monde extérieur avec nos deux yeux, qui envoient deux images légèrement différentes à notre cerveau, lequel les utilise pour créer une sensation de relief. L'appareil, sauf très rares exceptions, ne possède qu'un objectif, ce qui ne permet pas de restituer cette sensation. Le premier conseil que l'on peut donner aux débutants, en forêt comme d'ailleurs en présence de bien d'autres sujets, est de se masquer un œil avec la main pour perdre la vision binoculaire. Bien souvent, ce geste simple conduit à renoncer à la prise de vue envisagée, ce qui épargne bien des déceptions une fois rentré chez soi.

Diverses solutions s'offrent au photographe pour rendre l'impression de relief.

  • On peut jouer sur le flou en choisissant un premier plan intéressant que l'on met en valeur en jouant sur la profondeur de champ. Celle-ci diminue lorsque l'on ouvre le diaphragme de l'objectif, lorsque celui-ci est suffisamment lumineux, et lorsque l'on utilise une surface sensible de format assez important.
  • Une autre solution est d'utiliser la perspective atmosphérique, notamment lorsque la forêt est plongée dans une brume plus ou moins opaque. Les premiers plans ont alors un aspect « normal », tandis que l'image des autres plans est d'autant plus estompée que ceux-sont plus éloignés de l'objectif.


BibliographieModifier

  • DRUEL, Pascal .- La forêt au rythme des saisons [photos de David Grouard]. In : Photofan, n° 7, 3 octobre 2005, pp. 40-45.


Photo_31