Ouvrir le menu principal

Photographie/Fabricants/Kodak/Surfaces sensibles et procédés

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 18/11/2019, le Wikilivre de photographie comporte 6 877 articles
plan du chapitre en cours

Fabricants et marques

N'hésitez pas à compléter les fiches des appareils !

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Ca.a CZ Ep Fu Ko.a.f Le Mi Ni.a Ol Pa Pe Ri Sa Si So Ta




Quelques sites de référence :


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Lucien Lorelle (10 décembre, MàJ)
  2. Groupe des XV (10 décembre)
  3. MàJ de la liste des APN Sony (10 décembre)
  4. Alfred Stieglitz (17 novembre)
  5. Classement et archivage (12 novembre)
  6. ADOX (24 août)
  7. Hippolyte Bayard (22 août)
  8. Famille Chevalier (opticiens) (22 août)
  9. Ronald Kroon (8 août)
  10. Giorgio Sommer (27 juillet)
cliquez sur les titres ci-dessous pour dérouler les menus



Plaques et films pour la prise de vuesModifier

Plaques photographiquesModifier

Films négatifs noir et blancModifier

Plus-X panModifier

Tri-XModifier

IR 135Modifier

Film infrarouge, sensibilité maximale vers 825 nm, sensible jusqu'à 875 nm, sensibilité 10 à 15 ISO, vendu en cartouches de 20 vues en 1968.

Kodak Professional BW400CNModifier


High Speed InfraredModifier

Film infrarouge, sensibilité maximale vers 810 nm, maximum vers 900 nm, sensibilité 200 à 400 ISO, vendu en rouleaux de 30 m en 1968.

Advantix Black & WhiteModifier

Film en cartouches APS.

Films négatifs couleurModifier

VericolorModifier

KodacolorModifier

Le premier film Kodacolor a été commercialisé en 1942 pour la production d'épreuves en couleurs sur papier. En 1949, il a bénéficié de l'incorporation d'une nouveau masque de correction et, par la suite, d'autres améliorations concernant les colorants et la sensibilité.

Kodacolor IIModifier

Kodacolor-XModifier

Apparu vers 1968, ce film résulte d'une nouvelle amélioration de la fidélité des couleurs et en particulier de nouveaux masques de correction des couleurs qui lui ont donné une couleur orangée caractéristique. Ces masques sont obtenus grâce à la présence de coupleurs colorés qui ont aussi pour fonction de former des colorants lors du traitement. Le film Kodacolor-X était avant tout destiné à la production d'épreuves sur papier mais on pouvait aussi en tirer des diapositives sur film Ektacolor print ou des épreuves en noir et blanc sur le papier Kodak Panalure.

Kodacolor 200Modifier
Kodacolor 400Modifier

Apparu vers 1977-78, ce film pouvait être traité par l'amateur (procédé C-41) et poussé en cas d'absolue nécessité, dans certains laboratoires, pour atteindre une sensibilité de 800 ISO.

Kodacolor VR 200Modifier

Film négatif couleurs équilibré pour la lumière du jour, le flash électronique et les lampes-flash bleues. Revendique une reproduction fidèle des tons chair et une latitude de pose allant de 25 à 400 ISO.

  • pouvoir résolvant 100 traits/mm avec une mire de contraste 1 000:1
  • granularité RMS 6-3
  • effet Schwarzschild :
Durée d'exposition (s) filtre compensateur Prolongation de pose (IL)
1 CC 10 R 1
10 CC 20 R + CC 10 Y 2
100 non recommandé non recommandé
  • avec lampes tungstène 3 200 K : filtre Wratten 80 A, sensibilité approximative ISO 50/18°
  • avec lampes photo à 3 400 K : filtre Wratten 80 B, sensibilité approximative ISO 64/19°
  • avec flash électronique le filtre Wratten 81 B est conseillé, sensibilité approximative ISO 160/23°
Kodacolor VR 400Modifier

Film négatif couleurs équilibré pour la lumière du jour, le flash électronique et les lampes-flash bleues. Revendique une reproduction fidèle des tons chair et une latitude de pose allant de 50 à 800 ISO.

  • pouvoir résolvant 80 traits/mm avec une mire de contraste 1 000:1
  • granularité RMS 17.10-3
  • effet Schwarzschild :
Durée d'exposition (s) filtre compensateur Prolongation de pose (IL)
1 aucun 1/2
10 aucun 1
100 aucun 2
  • avec lampes tungstène 3 200 K : filtre Wratten 80 A, sensibilité approximative ISO 100/21°
  • avec lampes photo à 3 400 K : filtre Wratten 80 B, sensibilité approximative ISO 125/22°
  • avec flash électronique le filtre Wratten 81 B est conseillé, sensibilité approximative ISO 320/26°
Kodacolor VR 1000 (1982)Modifier

Film négatif couleurs de très haute sensibilité équilibré pour la lumière du jour, le flash électronique et les lampes-flash bleues. Ce film utilise des grains T, des couches extra-fines et inversées, ainsi que des coupleurs à inhibiteurs afin d'améliorer la restitution des couleurs.

  • latitude de pose allant de 125 à 2 000 ISO.
  • attention à la sensibilité aux rayons X, lors du passage des contrôles dans les aéroports
  • pouvoir résolvant 90 traits/mm avec une mire de contraste 1 000:1
  • traitrement standard C41
  • granularité RMS 15-3
  • effet Schwarzschild :
Durée d'exposition (s) filtre compensateur Prolongation de pose (IL)
1 CC 10 G 1
10 CC 20 G 2
100 CC 30 G + CC 10 B 3
  • avec lampes tungstène 3 200 K : filtre Wratten 80 A, sensibilité approximative ISO 250/25°
  • avec lampes photo à 3 400 K : filtre Wratten 80 B, sensibilité approximative ISO 320/26°
  • avec flash électronique le filtre Wratten 81 B est conseillé, sensibilité approximative ISO 800/30°

EktacolorModifier

Les pellicules Ektacolor Professionnal S et L sont destinées au papier Ektacolor Professionnel qui se traite en cuvettes ou en machines spéciales à 38°C.

Kodak PortraModifier

Kodacolor GoldModifier

Kodak EktarModifier

Kodak EktapressModifier

Kodak PortraModifier

Kodak AdvantixModifier

Films inversibles couleursModifier

KodachromeModifier

  • Kodachrome II

Le Kodachrome a été amélioré vers 1968.

  • Kodachrome 40
  • Kodachrome 64
  • Kodachrome 200

Ektachrome X, High speed, ProfessionnalModifier

Pellicule mise sur le marché en 1968.

Ektachrome 64, 100 et 200 ASAModifier

Pellicules mises sur le marché en 1978.

Ektachrome 160Modifier

Ektachrome 400Modifier

Pellicule mise sur le marché en 1978, peut être poussée à 800 ou même à 1 600 ISO.

ElitechromeModifier

Films techniques spéciauxModifier

Films couleurs pour l'infrarougeModifier

  pour en savoir plus : Kodak Ektachrome Aéro Infrarouge 8443

Films noir et blancModifier

Films intermédiaires pour les copies cinématographiquesModifier

  • Le film Kodak Eastman Color Reversal Intermediate 5249/7249 (vers 1969) sert d'intermédiaire entre le film de prise de vue cinématographique et les copies commerciales. Il améliore les procédés précédents de tirage des copies en supprimant une étape et ceci avec une plus grande netteté et une meilleure fidélité des couleurs. Il a gagné en 1969, à titre exceptionnel, un des « Oscars » décernés chaque année à Hollywood.

Papiers photographiquesModifier

Papiers noir et blancModifier

Papiers couleurs pour l'agrandissement de négatifsModifier

  • Ektacolor 37 RC : développement par les procédés Ektaprint 3 (trois bains), puis Ektaprint 2 (2 bains) à partir de 1977.
  • Ektacolor 74 RC
  • Ektacolor 78 (1979).

Papiers couleurs pour l'agrandissement de diapositivesModifier

  • Ektachrome 14 RC type N (1977) : papier satiné destiné aux usages amateurs.

Produits et procédés pour le traitement des surfaces sensibles monochromesModifier

Produits et procédés pour le traitement des surfaces sensibles couleursModifier

Traitement des papiers couleurs positifsModifier

  • Ektaprint 3 : traitement en trois bains pour les papiers Ektacolor 37 RC.
  • Ektaprint 2 (1977) : traitement en deux bains pour les papiers Ektacolor 37 RC.


Systèmes pour la photographie « instantanée »Modifier

  • Traitement par transfert Kodak Bimat : ce procédé permet d'obtenir simultanément, sans manipulation de liquide libre, un film négatif de haute qualité et un film positif, en une seule opération. Ce procédé est mentionné dans la liste des films noir et blanc pour usages spéciaux et décrit dans l'article sur le développement par diffusion-transfert.

BibliographieModifier

  • BELLONE, Roger .- L'Ektachrome infrarouge. In : Photo-Ciné-Revue, juin 1969, pp. 257-262.
  • COGNÉ, Guy-Michel .- Les nouvelles émulsions couleur rapides. In : Chasseur d'Images, n° 13, 1er décembre 1978 - 30 janvier 1979, pp. 32-35.
  • Le film Kodacolor a 25 ans. In : Photo-Ciné-Revue, avril 1968, p. 187.
  • Traitement par transfert Kodak Bimat. In : Photo-Ciné-Revue, septembre 1969, pp. 344-345.
  • 4 films inversibles au banc d'essai : Agfachrome 50 S, Fujichrome 100 RD, Ektachrome 64, Ektachrome 200. In : Chasseur d'Images, n° 15, avril-mai 1979, pp. 26-29.