Pouvoir Accéder et Utiliser MATE/Introduction à Internet

Introduction à Internet

Modèle:Pouvoir Accéder et Utiliser MATE

Les caractéristiques d’InternetModifier

Nous terminons cette formation sur MATE en abordant le réseau Internet, une des applications informatiques les plus répandues dans le milieu du travail et pour effectuer un immense nombre de démarches administratives dans les pays développés du monde entier. Nous souhaitons vous donner l’occasion de vous familiariser avec le vocabulaire d’Internet et ses concepts de base.

Dans cette leçon, nous verrons en quoi consiste le réseau Internet et quelles sont ses principales caractéristiques. Ceci vous permettra, entre autres, de constater pourquoi Internet est devenu si incontournable.

Présentation d’InternetModifier

Rappelez-vous que sur MATE, une icône Connexion Internet est affichée en permanence sur le tableau de bord pour vous indiquer l’état de votre connexion et vous permettre d’en ouvrir une, sans fil ou avec un câble. Cette icône vous permet ainsi de vous connecter à un réseau WiFi, câblé (Ethernet) ou via votre téléphone mobile comme modem (Connexion à larges bandes).

Internet est un réseau d’ordinateurs. Il s’agit plus précisément de plusieurs ordinateurs branchés à l’ordinateur central qui est lui-même branché à d’autres ordinateurs. Ce réseau permet de faire circuler toutes sortes d’informations par différents chemins. Il est utilisé par des milliards de personnes à des fins commerciales, éducatives, politiques, ou personnelles.

Le concept d’Internet a été créé par l’armée américaine dans les années 60. Il s’agissait alors d’un moyen de communication sûr et fiable, puisque les informations pouvaient être transmises par un grand nombre de voies. Ainsi, l’armée s’est assurée de toujours pouvoir transmettre de l’information par une voie ou par une autre, peu importe les circonstances.

Le réseau Internet permet d’accéder à des sites d’informations du Web, de transférer des fichiers d’un ordinateur à un autre, d’échanger des courriers électroniques, aussi appelés e-mails ou courriels, de participer à des réseaux sociaux et d’accéder aux contenus d’autres ordinateurs, appelés des serveurs. De nouveaux outils constituent des applications à part entière sur Internet. Par exemple, bon nombre de personnes échangent du courrier électronique à l’aide d’un programme directement distribué sur Internet, qu’on appelle un Webmail. Dans les entreprises, on parle de plus en plus d’applications Web, c’est-à-dire distribuées directement par Internet. Nous vous reparlerons du courrier électronique à la leçon 5.

Internet représente également un excellent moyen de communication pour les personnes ayant une déficience visuelle. En effet, il leur permet d’accéder à une immense quantité d’informations au fur et à mesure que celles-ci sont disponibles, tout en demeurant autonome.

Nous allons maintenant vous décrire les principales caractéristiques des sites Web.

Les principales caractéristiques du WebModifier

Lorsque des associations, des entreprises, des universités choisissent de se faire connaître par Internet, elles créent ce qu’on appelle des sites Web. Il s’agit d’un ensemble de pages pouvant comporter du texte, des images, du son, des animations ou des vidéos. Ces pages peuvent être reliées entre elles ou à des pages d’autres sites Web. Vous pouvez donc passer de l’une à l’autre rapidement.

Le Web est une source d’informations inestimable. S’il peut contenir autant d’informations, c’est qu’il est distribué à travers des milliards de sites. En tant qu’internaute, vous accédez à cette information sans avoir à la sauvegarder sur votre système. Ainsi, lorsque vous avez terminé de consulter une information, vous n’avez qu’à quitter le site où elle est stockée.

L’information qu’on trouve sur le Web est aussi dynamique : elle peut changer à tout moment. Internet n’est donc pas nécessairement un réseau d’archives puisque les documents disponibles peuvent être modifiés en tout temps par leurs auteurs.

Une autre caractéristique importante du Web est son aspect interactif. En plus de pouvoir choisir les pages qui vous intéressent, vous pouvez répondre à l’auteur d’une page Web par courrier électronique, répondre à un questionnaire ou remplir un bon de commande. L’interactivité est une des raisons qui expliquent l’immense succès d’Internet.

Une autre raison qui explique ce raz-de-marrée du Web est l’arrivée des interfaces graphiques qui a rendu l’utilisation plus facile pour le grand public non initié à l’informatique. Actuellement, les logiciels de navigation deviennent de véritables plateformes pour gérer tout un ensemble de choses, même au-delà du Web. Nous reviendrons sur les logiciels de navigation et la question de l’accessibilité des interfaces graphiques plus loin dans ce module.

L’hypertexte constitue une autre caractéristique importante du Web. Il s’agit d’un moyen de structurer l’information de façon non linéaire. Sur les pages Web, des mots soulignés et de couleur différente sont associés à des informations pertinentes que l’on peut consulter. Ces mots sont appelés des liens hypertexte. On dit qu’il existe un lien hypertexte entre les mots soulignés et les informations supplémentaires, qui peuvent se trouver ailleurs sur la même page, sur une autre page, ou sur un autre site. L’hypertexte permet d’accéder à de l’information en naviguant à travers les pages Web afin d’approfondir les sujets qui vous intéressent. Par exemple, un site sur un sujet donné peut contenir des liens qui permettent d’accéder à d’autres sites traitant du même sujet. Les images des pages Web peuvent également être des liens. Tout comme pour du texte, le pointeur de la souris prend la forme d’une main pour indiquer l’existence d’un lien hypertexte à partir d’une image. Le logiciel de navigation Firefox de Mozilla vous permet de sélectionner les liens d’une page en appuyant sur la touche tab et de vous y rendre en appuyant sur entrée.[1]

Ceci termine la revue des principales caractéristiques du Web.

Les logiciels de navigationModifier

Cette leçon porte sur l’abonnement au service Internet, les logiciels de navigation, leur accessibilité et l’inscription d’une adresse Web.

L’abonnement au service InternetModifier

Pour accéder à Internet, vous devez posséder un navigateur et obtenir une connexion Internet. Pour obtenir une connexion, vous avez besoin d’un modem qui permet de relier votre ordinateur à une ligne Internet et d’un abonnement chez un fournisseur de service Internet.

Les fournisseurs d’accès proposent aujourd’hui souvent plusieurs façons de se relier à Internet. Une fois le modem installé, vous pouvez y accéder par un câble ou sans fil. Le modem peut également vous permettre d’accéder à d’autres services que la connexion Internet, comme la téléphonie ou la télévision. Les tarifs mensuels varient selon le fournisseur, le service et le pays.

Les logiciels de navigationModifier

Un logiciel de navigation est un programme utilisé pour accéder à des sites d’information sur Internet. Il donne accès à des fichiers de nature différente et affiche l’information qui provient d’Internet.

Il existe plusieurs logiciels de navigation, comme Firefox de Mozilla, Chrome de Google, Epiphany de GNOME, Edge de Microsoft et Links2. Les personnes travaillant en ligne de commande utilisent surtout links2, qui présente l’information en mode texte seulement. Il n’est toutefois pas compatible avec les technologies les plus récentes utilisées sur Internet.

Les logiciels de navigation évoluent constamment et les différentes versions se succèdent à un rythme très rapide. Mozilla publie une version de Firefox tous les mois, si bien qu’en décembre 2020, la version était déjà la n°84. Voici l’idée générale de la fenêtre Firefox 78, inclus dans MATE en tant que version long terme (reportez-vous à la page 13 du guide tactile ou branchez le module tactile si vous êtes non voyant).

la fenêtre à l'ouverture du navigateur Firefox

Firefox a été conçu pour vous permettre d’ouvrir un grand nombre de sites et en avoir une vue globale rapidement. De plus, vous pouvez configurer la taille des caractères et le contraste des couleurs des pages Web selon vos préférences.

Si vous travaillez sur un poste ayant une connexion Internet, lancez le logiciel de navigation Firefox. Vous pourrez alors utiliser la touche tab pour consulter l'écran d’accueil. Si votre ordinateur n’est pas connecté à Internet, vous pouvez toujours activer l’icône du réseau sur votre tableau de bord et demander l’aide d’une personne ressource.

Le Web et l’accessibilitéModifier

Certains concepteurs de pages Web fournissent les descriptions textuelles d’images. De plus, avec les logiciels de navigation, on peut passer d’un lien à l’autre, qu’il s’agisse de texte ou d’image, grâce à la touche tab. Lorsque votre curseur se trouve sur un lien, vous appuyez sur la touche entrée pour l’activer et accéder à l’endroit où il vous conduit. Vous pouvez faire cet exercice dans la page Web en cours.Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : noms incorrects, par exemple trop nombreux

Votre logiciel de lecteur d’écran offre des fonctionnalités pour accélérer l’exploration d’une page Web : regroupement des liens, des titres, des zones de saisie d’un formulaire, dans une boîte de dialogue pour en faciliter la consultation.

L’accès à certains sites Web est possible si le concepteur de la page Web a respecté les normes internationales de l’accessibilité du Web. Du fait de la multiplication des outils d’aide à la création de sites, le nombre de concepteurs individuels, des enjeux économiques, cette réalité est loin d’être uniforme et le respect des normes est loin d’être généralisé. Une page peut néanmoins être conçue en tenant compte de critères d’accessibilité pour des personnes ayant des besoins particuliers. La réglementation en la matière varie selon les pays. En France, la loi impose aux sites du service public d’être accessibles et tend de plus en plus à englober les services offerts par des organismes. Mais elle ne prévoit qu’une sanction symbolique compte tenu de son montant et du chiffre d’affaires des entreprises concernées.

L’inscription d’une adresse WebModifier

En plus de comporter une barre de titre et d’une barre de menus, chaque logiciel de navigation peut afficher des barres d’outils en haut de l’écran. Parmi ces barres d’outils, vous trouvez la barre d’adresse, présentant une zone de saisie pour inscrire des mots-clés ou l’adresse de la page Web que vous désirez consulter. À partir de la barre d’adresse, vous pouvez également dérouler une liste des pages Web récemment visitées et sélectionner une adresse. Dans Firefox, la touche tab vous conduira à cette zone. Vous pouvez également utiliser le raccourci alt-d.

Les adresses de pages WebModifier

Cette brève leçon vous permettra de comprendre à quoi servent les adresses Web.

L’information des sites Web est divisée en pages, qu’on appelle des pages Web et chacune comporte une adresse. Il arrive qu’on utilise le terme URL pour parler de l’adresse d’une page Web. C’est l’acronyme de Uniform Resource Locator et il est couramment utilisé en français. La majorité des URLs contient trois parties : le protocole, le nom du serveur et le chemin d’accès au document.

Le protocole est une procédure utilisée pour accéder à une page sur Internet. Sur le Web, on emploie le protocole de transfert en hypertexte sécurisé https. Il existe également d’autres protocoles comme ftp ou usenet.

La deuxième partie d’une adresse Web est le nom du serveur. Le nom du serveur est l’ordinateur où se trouve l’information. Il peut comporter le nom attribué à l’ordinateur et une extension de domaine désignant le type de structure représentée ou son origine géographique.

Le chemin d’accès est composé des noms des répertoires et des documents, chacun étant séparé par une barre oblique. Cette information peut toutefois être inexistante si le site Web ne change pas de page pour afficher les informations ou si la page a une adresse encapsulée dans une chaîne non lisible par un être humain.

Prenons l’exemple de l’adresse de la page du moteur de recherche Startpage. Son adresse Web est la suivante : https://startpage.com. Le protocole est le https ; le nom du serveur est startpage.com. Si ce n’est pas déjà fait, lancez votre navigateur et positionnez votre curseur sur la barre d’adresse avec le raccourci alt-d. Ensuite, inscrivez l’adresse Web du serveur hébergeant la société Hypra, soit https://hypra.fr. Appuyez ensuite sur entrée pour explorer ce site.[2]

Les adresses Web sont souvent complexes à retenir, et même à taper. C’est pourquoi les logiciels de navigation comportent tous un menu Marque-pages ou Favori. Les commandes de ce menu permettent de créer une liste de vos pages préférées, qui sera ensuite disponible dans ce menu pour faciliter les prochaines consultations. Dans Firefox, vous pouvez dérouler le menu Marque-pages en appuyant sur les touches alt-m.

Les outils de rechercheModifier

Lorsque le Web a été mis sur pied en 1989, il n’existait pas d’outils de recherche pour trouver de l’information sur un sujet spécifique sur le Web. Pour faciliter la consultation, des catalogues et des moteurs de recherche sont apparus pour organiser l’information. Nous allons en discuter dans cette leçon.

Les catalogues, ou répertoires, sont historiquement des listes de liens vers des sites Web, un peu comme l’index d’une bibliothèque. Ils répartissent les pages en catégories, comme Actualité, Divertissement et Société. Chaque catégorie peut contenir également d’autres catégories classées de différentes façons, soit par ordre alphabétique, par ordre systématique, par sujet, thème, pays ou région. Ces répertoires permettent de trouver de l’information pertinente sur des sujets particuliers. Il existe des centaines de catalogues sur le Web, comme Google. Si vous désirez que votre site soit répertorié dans un catalogue, vous devez vous inscrire. Notez toutefois que ce mode de recherche d'un site est devenu totalement résiduel.

Vous pouvez lancer votre navigateur, si ce n’est pas déjà fait et appuyer sur le raccourci alt-d pour aller sur la barre d’adresse, permettant d’inscrire l’adresse d’une page Web pour l’ouvrir. Tapez-y l’adresse Web de Google : http://www.annuaire-google.com.

À l’origine, en avril 1994, Yahoo était une petite liste des sites préférés de deux personnes, soit David Filo et Jerry Yang. Mais depuis, Google est né et est devenu le plus important catalogue sur le Web et ces catalogues sont gérés par des entreprises. Voici à quoi ressemble la page d’accueil de l’annuaire de Google (reportez-vous à la page 14 du guide tactile ou branchez le module tactile si vous êtes non voyant).[2]

la page d'accueil de l'annuaire de Google

Une autre façon de chercher de l’information sur le Web, plus courante et beaucoup plus puissante, consiste à utiliser des robots, ou moteurs de recherche. Il s’agit d’outils qui permettent de chercher des sujets par mots-clés dans des bases de données des pages qui existent sur le Web. Ils ont l’avantage de pouvoir trouver des pages qui n’ont pas nécessairement été inscrites dans les répertoires. Les plus connus sont Google, Startpage et Duckduckgo. D’autres outils utilisent tous ces moteurs en même temps pour vous livrer les informations, ce sont des métamoteurs de recherche. Le plus accessible est searx.org.

Le courrier électroniqueModifier

Dans cette leçon, nous allons vous donner un aperçu général de la structure et des commandes des logiciels de courrier électronique. Nous ferons référence au logiciel Thunderbird, fourni dans MATE, et qui offre des avantages intéressants.

L’adresse du courrier électroniqueModifier

Lorsque vous êtes inscrit à un service de courrier électronique sur Internet, on vous donne une adresse personnelle. Celle-ci se compose de deux parties. La première consiste généralement en votre nom ou une partie de votre nom. Elle est suivie du signe @ (arrobase), qui se trouve sur le à ou le chiffre 0 du clavier. Lorsque vous voulez écrire un @ à partir d’un clavier français de France, il faut appuyer sur les touches Altgr-0.

La deuxième partie d’une adresse est le nom du serveur ou de l’ordinateur qui héberge le courrier, par exemple, celui de votre employeur ou d’un fournisseur de service Internet. Ce nom est suivi d’un point et se termine par une extension particulière qui dépend du type de structure désigné et de sa localisation. Par exemple, l’extension .com est utilisée s’il s’agit d’un organisme commercial ; l’extension .edu s’il s’agit d’une institution éducative ; l’extension .fr pour un organisme en France. Les extensions de l’adresse sont précédées par un point.

Par exemple, l’adresse jpmengual@debian.org est celle de J.P. Mengual et est reliée au serveur de l'organisation à but non lucratif Debian.

Description d’un logiciel de courrier électroniqueModifier

Les logiciels de courrier électronique sont tous structurés sensiblement de la même façon. La fenêtre de base est généralement divisée en quatre sections délimitées par des cadres. Voici une fenêtre du logiciel Thunderbird (reportez-vous à la page 15 du guide tactile ou branchez le module tactile si vous êtes non voyant).

fenêtre à l'ouverture de Thunderbird

La section du haut de la fenêtre comporte généralement une barre de titre, suivie d’une barre de menus et d’une barre d’outils. La barre d’outils est constituée d’une série de boutons de raccourcis de commandes courantes disponibles dans les menus. Ces boutons sont accessibles en utilisant la souris. Vous apprendrez un peu plus loin dans quel menu aller pour retirer ou afficher la barre d’outils d’une fenêtre.

La deuxième section est constituée de quatre dossiers : courrier entrant, brouillons, envoyés et corbeille. Les messages que vous recevez sont classés dans le dossier Courrier entrant. Ceux que vous désirez envoyer sont dans le dossier Brouillons, et lorsqu’ils sont envoyés, ils sont automatiquement envoyés dans le dossier Envoyés. Enfin, les messages que vous supprimez sont transférés dans le dossier Corbeille.

La troisième section de la fenêtre de courrier est généralement une grande zone qui affiche la liste des messages contenus dans chaque dossier. Par exemple, si vous sélectionnez le dossier Courrier entrant, vous pouvez y lire, pour chaque message reçu, le titre du message, le nom de l'expéditeur et sa date de réception. Lorsque vous sélectionnez un titre de message, son contenu sera affiché dans la quatrième section de la fenêtre.

Cette dernière section occupe généralement la moitié de la fenêtre et il est possible de l’agrandir ou de la réduire.

La barre de menusModifier

Nous allons maintenant aborder les principales commandes des menus d’un logiciel de courrier électronique. Notez que bon nombre de logiciels présentent les mêmes commandes, mais elles ont toutes des particularités. Ici, nous étudierons la fenêtre de Thunderbird, fourni avec MATE.[3]

Les commandes de base comme ouvrir, imprimer, enregistrer sous et quitter, se trouvent dans le menu Fichier et permettent de gérer des documents. Dans le contexte d’un logiciel de courrier électronique, un document concerne généralement un message, mais il peut s’agir également d’un document joint à un message et créé avec un autre programme, par exemple un document Writer.[2]

Le menu Edition comporte généralement la commande Sélectionner tout. Il peut aussi comprendre des commandes comme Rechercher des messages.

Dans le menu Affichage, des commandes permettent de personnaliser la fenêtre de courrier électronique, par exemple de faire apparaître la barre d’outils ou de l’enlever. Ce menu offre également la possibilité de changer la disposition des cadres de la fenêtre pour afficher les différentes sections de la fenêtre à l’horizontale ou à la verticale.

Certains logiciels de messagerie comme Thunderbird offrent un menu Outils qui comporte notamment le carnet d’adresses. Le carnet d’adresses consiste en un onglet supplémentaire dans la fenêtre du logiciel de courrier. Ce carnet permet de noter des adresses que l’on peut récupérer à chaque rédaction de nouveaux messages ; ainsi il n’est pas nécessaire de les réécrire.

Dans Thunderbird, la gestion des messages en détails se fait dans le menu Messages. Ce menu permet de créer un nouveau message, de répondre à l'expéditeur d’un message, de répondre à un groupe de personnes, ainsi que de transférer un message à un groupe de personnes. Les commandes Répondre et Répondre à tous permettent de copier le message reçu et de l’adresser à l’auteur et au groupe. Il est alors possible d’ajouter des commentaires dans le texte original. La commande Transférer sert à faire suivre un message à une nouvelle adresse.

L’envoi d’un nouveau messageModifier

Pour envoyer un message, on peut passer par la commande Nouveau message. Dans Thunderbird, cette commande est disponible dans le menu Messages. Cette commande fait ouvrir un formulaire qui contient différentes zones à remplir, c’est-à-dire l’adresse du destinataire, le sujet du message et son contenu.

Le formulaire comprend une barre de titre et une barre de menus offrant des commandes de gestion et d’édition du contenu du message. Vous pouvez également joindre des fichiers au message que vous envoyez. Dans Thunderbird, la commande Joindre du menu Fichier permet d’effectuer cette tâche. Une fois le message composé, vous pouvez l’envoyer.

La commande Carnet d’adresses de votre application de courrier électronique constitue une autre façon d'envoyer un nouveau message. Cette commande ouvre un onglet qui comporte une liste de noms et d’adresses. Lorsque vous sélectionnez une adresse, celle-ci s’inscrit comme adresse de destination dans le formulaire de nouveau message qui s’affiche à l’écran lorsque vous en passez la commande.

Ceci termine votre formation.

Questions et réponsesModifier

Cette leçon propose un quiz de cinq questions à choix multiples. Les réponses sont dans la section Réponses au quiz. Pour plus d'interaction, se trouve dans cette zone la raison pour laquelle les autres réponses ne sont pas correctes.

Questions à choix multiplesModifier

  1. Parmi les phrases suivantes, laquelle est fausse ?
    1. Internet est un réseau privé.
    2. Internet est un réseau d’ordinateurs
    3. Internet a été créé dans les années 1960
    4. Internet est utilisé à des fins commerciales, éducatives, politiques et personnelles
  2. Quel est le type de logiciel qui permet d’accéder à Internet et de consulter les informations ?
    1. Logiciel de programmation
    2. Logiciel de consultation
    3. Logiciel de navigation
    4. Logiciel d’installation
  3. Dans Firefox, quelle commande permet de passer d’un lien à l’autre dans une page web ?
    1. alt-tab
    2. alt
    3. ctrl-tab
    4. tab
  4. Dans Thunderbird, quel menu sert à envoyer un message ?
    1. Fichier
    2. Edition
    3. Outils
    4. Messages
  5. Dans Firefox, quel est le raccourci clavier qui permet d’accéder à la barre d’adresse pour saisir l’adresse d’une page Web ?
    1. alt-d
    2. ctrl-l
    3. alt-m
    4. alt-f4

Réponses au quizModifier

  1. Réponse 1. Internet n’est pas un réseau privé. C’est un réseau international d’ordinateurs interconnectés.
  2. Réponse 3.
  3. Réponse 4. alt-tab permet de passer d’une application à l’autre, alt ouvre une barre de menus et ctrl-tab bascule entre les onglets d’une fenêtre.
  4. Réponse 4. Le menu fichier présente les commandes de base comme Ouvrir, Imprimer, Enregistrer sous et Quitter. Le menu Edition comporte les commandes Sélectionner tout et Rechercher. Le menu Outils contient le carnet d’adresses.
  5. Réponse 1. Le raccourci clavier alt-f4 permet de fermer une application. Alt-m ouvre le menu des marque-pages.

Notes et référencesModifier

  1. alt-maj-k : permet de créer une liste de tous les liens d’une page Web, facilitant ainsi leur sélection. Cette commande vous permet de regrouper des liens à l’intérieur d’une boîte de dialogue. Pour consulter la liste des liens, appuyez sur flèche bas ou tapez les premières lettres de ce lien. Dans la liste, les liens sont présentés dans leur ordre d’apparition sur la page Web. Une fois le lien désiré sélectionné, appuyez sur Entrée. La boîte de dialogue se refermera et votre curseur sera placé sur le lien, vous n’aurez qu’à taper sur la touche entrée pour l’activer.
  2. 2,0 2,1 et 2,2 plus du pavé numérique : permet de lire le contenu d’une page Web affichée dans le navigateur Internet ou dans une fenêtre de courrier Thunderbird. Cette commande permet de lire le contenu d’un écran de haut en bas. Vous pouvez en tout temps arrêter la lecture en appuyant sur la touche ctrl, dans le but par exemple de prendre connaissance de l’orthographe d’un mot.
  3. ins-entrée du pavé numérique : permet d’obtenir le titre de la fenêtre d’application. Cette commande permet de lire le titre de l’application dans laquelle vous vous trouvez et le nom du document dans lequel vous travaillez. Notez que dans une boîte de dialogue, cette commande vous permet également de lire le titre de la boîte ou de l’onglet ou de la fiche active.