Ouvrir le menu principal

Photographie/Personnalités/C/Marie Étienne Gaston Chérau

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 16/09/2019, le Wikilivre de photographie comporte 6 877 articles
plan du chapitre en cours

Index des noms de personnes

Biographies, portfolios, publications, etc.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Voir aussi les éditeurs de cartes postales

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Articles à créer


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Lucien Lorelle (10 décembre, MàJ)
  2. Groupe des XV (10 décembre)
  3. MàJ de la liste des APN Sony (10 décembre)
  4. Alfred Stieglitz (17 novembre)
  5. Classement et archivage (12 novembre)
  6. ADOX (24 août)
  7. Hippolyte Bayard (22 août)
  8. Famille Chevalier (opticiens) (22 août)
  9. Ronald Kroon (8 août)
  10. Giorgio Sommer (27 juillet)
cliquez sur les titres ci-dessous pour dérouler les menus



BiographieModifier

 
Gaston Chérau, 24 novembre 1926 (agence Rol)

Marie Étienne Gaston Chérau était un journaliste, homme de lettres et photographe français né à Niort le 6 novembre 1872 et décédé à Boston (États-Unis) le 20 avril 1937.

Il fut un romancier en vue de la Belle Époque, en lice pour le prix Goncourt, et photographe amateur. Gaston Chérau est devenu correspondant de guerre pour le compte du journal Le Matin lors du conflit italo-turc pour la Libye (1911 - 1912). Il débarqua à Tripoli après la vive émotion suscitée par la publication dans la presse internationale des photographies de civils massacrés par les soldats italiens. De septembre 1914 à la fin de l'hiver 1915, il fut reporter de guerre pour le journal L'Illustration en Belgique et dans le Nord de la France.

Il devint ensuite photographe de l'Armée française d'Orient à Salonique, puis en Syrie et en Égypte (1917), mais des crises de paludisme mirent fin prématurément à son engagement militaire. Il continua de manière régulière à publier. À partir de 1922, dans le cadre de l'Alliance française, il donna des conférences sur la littérature française, en France mais aussi à l'étranger. Il fut élu membre de l'Académie Goncourt le 5 mai 1926, succédant à Élémir Bourges.

Gaston Chérau est mort le 20 avril 1937 des suites de la grippe, lors d'une tournée de conférences qui avait débuté le 5 janvier précédent. Il repose au cimetière de Prissac (Indre), le berceau de sa famille.

PublicationsModifier

Galerie de photographiesModifier

BibliographieModifier

  • SCHILL, Pierre, avec des contributions de Caroline Recher, Smaranda Olcèse, Mathieu Larnaudie et Quentin Deluermoz .- Réveiller l’archive d’une guerre coloniale. Photographies et écrits de Gaston Chérau, correspondant de guerre lors du conflit italo-turc pour la Libye (1911-1912) .- Grane (Drôme), Créaphis (http://www.editions-creaphis.com/), 2018, relié, cartonné, 165 x 225 mm, 480 p., 230 photographies, plusieurs papiers de création, 35 euros. (ISBN 978–2–35428–141–0[à vérifier : ISBN invalide])


Index des noms de personnes

Biographies, portfolios, publications, etc.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Voir aussi les éditeurs de cartes postales

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Articles à créer