Photographie/Fabricants/Royer/Savoyflex II

PHOTOGRAPHIE


Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 24/10/2021, le Wikilivre de photographie comporte 7 130 articles
plan du chapitre en cours

Fabricants et marques

N'hésitez pas à compléter les fiches des appareils !

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Ca.a CZ Ep Fu Ko.a.f Le Mi Ni.a Ol Pa Pe Ri Sa Si So Ta




Quelques sites de référence :


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Southworth & Hawes (2 mars)
  2. Showa Optical Works (29 février)
  3. Bradley & Rulofson (4 janvier, MàJ)

- - - - - - - - - -

  1. Lucien Lorelle (10 décembre, MàJ)
  2. Groupe des XV (10 décembre)
  3. MàJ de la liste des APN Sony (10 décembre)
  4. Alfred Stieglitz (17 novembre)
  5. Classement et archivage (12 novembre)
  6. ADOX (24 août)
  7. Hippolyte Bayard (22 août)
cliquez sur les titres ci-dessous pour dérouler les menus



Royer Savoyflex IIModifier



CaractéristiquesModifier

Général
Type d'appareil reflex 24x36 à obturateur central
Pays de fabrication France (sauf l'obturateur)
Disponibilité 1959 ► 1963 (années de production)
Prix en 1960-1961 : 540 FF chez Photo Hall[1], 555 FF chez Grenier Natkin[2], 680 FF chez Odéon Photo[3]
Format de film 135
Construction du boîtier métallique
Avance du film par levier
Compteur de vues dégressif, remise à zéro manuelle
Mise en marche -
Particularités
Optique
Objectifs SOM Berthiot 50 mm f/2,8 (non interchangeable), mise au point par rampe hélicoïdale de l'infini à 80 cm ; extension de la mise au point de 80 cm à 35 cm par rotation de la lentille frontale (sauf sur les premiers exemplaires); compléments optiques se montant à l’avant : Hyperflex 35 mm f/2,8, Ampliflex 80 mm f/4, Macroflex 50 mm f/2,8.
Monture des objectifs monture avant à filetage intérieur, diamètre 32 mm
Présélection du diaphragme oui
Visée et affichage
Viseur reflex à dépoli, lentille de Fresnel et prisme redresseur à 3 réflexions internes
Accessoires de visée
Informations dans le viseur stigmomètre
Écran à cristaux liquides -
Mise au point
Manuelle dépoli + stigmomètre à 45°
Autofocus non
Stabilisation non
Touche de profondeur de champ non
Obturateur
Type central
Fabricant ou marque Prontor Reflex (Gauthier)
Vitesse minimale (s) 1
Vitesse maximale (s) 1/300 (1/500 sur quelques exemplaires)
Pose B ou T B
Prise de vue en rafales non
Retardement (s) 10
Déclencheur à main gauche sur le dessus avec filetage central pour déclencheur souple
Expositions multiples débrayage de l’entraînement du film par enfoncement d’un bouton sur le dessus, entre viseur et levier d’armement (sert au rembobinage)
Exposition
Modes photo (M A S P) -
Modes scènes et autres -
Modes de mesure -
Sensibilité du film (ISO) -
Correction d'exposition -
Mémorisation de la mesure -
Autres données
Flash
Flash intégré non
Synchronisation double (M/X)
Modes
Nombre-guide et portée
Prise pour flash externe oui
Autres caractéristiques
Écrou de pied filetage au pas Kodak (1/4 pouce)
Alimentation -
Contrôle des piles -
Dimensions L x h x p (mm) 130 x 90 x 80
Poids (g) 740
Accessoires fournis
Accessoires en option sac cuir "tout prêt", parasoleil, filtres, bonnettes et compléments optiques
Divers semblable au Savoyflex I, la rampe hélicoïdale de mise au point en plus ; miroir "éclair" sur la version IIE (1962)


CommentairesModifier

Rampe de mise au point. Le Savoyflex II se distingue du Savoyflex I par la présence d’une rampe hélicoïdale de mise au point : le réglage se fait par déplacement de tout le bloc optique en tournant une bague crénelée munie d’un ou deux boutons striés de préhension, située à la base de celui-ci. Sauf sur les tout premiers exemplaires, la lentille frontale peut aussi être mise à contribution quand la rampe arrive en butée aux courtes distances, permettant de descendre à 35 cm. Aux distances usuelles (de 80 cm à l’infini), la lentille frontale doit rester vissée à fond (repère jaune sous la lettre Y de la marque ROYER) tandis qu’il est fait usage de la rampe de mise au point.

Compléments optiques (préobjectifs). L'Hyperflex et l'Ampliflex, nommés aussi Hyper Flor et Ampli Flor, sont des systèmes afocaux (l’image d’un objet à l’infini est à l’infini). La mise au point se fait par la bague de réglage de l’objectif.

Objectif standard + Hyperflex = grand angle 35 mm f/2,8 (combinaison rappelant la formule Retrofocus).

Objectif standard + Ampliflex = téléobjectif 80 mm f/4.

Objectif standard + Macroflex = objectif macrophotographique 50 mm f/2,8 : mise au point jusqu’à 9 cm (champ 30 x 45 mm2).

Ces optiques étaient coûteuses comparées au prix de l’appareil : au tarif Photo-Plait de 1961[4], le Savoyflex II avec son sac TP était vendu 602 NF tandis que l’ensemble des trois préobjectifs Hyperflex (275 NF) + Ampliflex (360 NF) + Macroflex (105 NF) atteignait 740 NF.

Miroir éclair. L’escamotage du miroir est plus rapide sur la version IIE (d’où la lettre E). Le déclencheur y est également raccourci. Un verrou à gauche de l'oculaire permet de bloquer le retour du miroir pour les poses longues.

Griffe porte-accessoire. Une griffe porte-accessoire est montée en série sur la version IIE (1962-1963). En son absence, le flash se fixe sur l’écrou de pied.

BibliographieModifier

  • PONT, Patrice-Hervé. Maxifiche 24x36 Royer. In : Les Fondamentaux du club Niépce-Lumière n° 15, décembre 2005.

LiensModifier

Notes et référencesModifier