Photographie/Fabricants/Optique et Précision de Levallois/Oplar Color 50 mm f/2,8

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 27/10/2020, le Wikilivre de photographie comporte 7 103 articles
plan du chapitre en cours

Fabricants et marques

N'hésitez pas à compléter les fiches des appareils !

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Ca.a CZ Ep Fu Ko.a.f Le Mi Ni.a Ol Pa Pe Ri Sa Si So Ta




Quelques sites de référence :


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Southworth & Hawes (2 mars)
  2. Showa Optical Works (29 février)
  3. Bradley & Rulofson (4 janvier, MàJ)

- - - - - - - - - -

  1. Lucien Lorelle (10 décembre, MàJ)
  2. Groupe des XV (10 décembre)
  3. MàJ de la liste des APN Sony (10 décembre)
  4. Alfred Stieglitz (17 novembre)
  5. Classement et archivage (12 novembre)
  6. ADOX (24 août)
  7. Hippolyte Bayard (22 août)
cliquez sur les titres ci-dessous pour dérouler les menus



Foca Oplar Color 50 mm f/2,8 (prototype)Modifier



CaractéristiquesModifier

Général
Type d'objectif standard
Pays de fabrication France
Type de construction métallique
Disponibilité présenté en 1961
Prix non commercialisé
Partie optique
Formule optique Tessar (4 lentilles en 3 groupes)
Focale (mm) 50
Angle de champ (°) 47°
Construction du diaphragme iris
Ouverture maximale f/2,8
Ouverture minimale f/22
Mise au point minimale (cm)
Grandissement maximal
Partie mécanique
Monture baïonnette Focaflex
Appareils compatibles Focaflex II
Autofocus non
Stabilisation non
Diamètre de filtres (mm) 42 mm (à emboîtement)
Dimensions DxL (mm)
Poids (g) 144
Divers
Accessoires dédiés
Particularités la bague de réglage du diaphragme n’est pas sur l’objectif mais sur le boîtier


CommentairesModifier

Cet objectif est optiquement identique à celui des Focaflex I et Automatic mais avec une mise au point par déplacement de l’ensemble du système optique. Il est resté au stade de prototype[1].

BibliographieModifier

  • PRINCELLE, Jean-Loup, AUZELOUX, Daniel. Focaflex II. In : Focagraphie, Le Rêve édition, Ondreville-sur-Essonne, mars 2006, pp. 226-227.

LiensModifier

Notes et référencesModifier

  1. D’après Gilles Delahaye, Focaflex II, sur http://www.foca-collection.fr.