Wikijunior:Système solaire/Les lunes

Wikijunior
Le système solaire
Le système solaire

Les lunes (ou satellites) sont des corps rocheux, tournant autour d'un autre astre (planète ou astéroïde). Les lunes sont toujours plus petites que les planètes autour desquelles elles tournent.

Mercure et VénusModifier

Les deux premières planètes du Système solaire ne possèdent aucun satellite.

La Lune (de la Terre)Modifier

 
L'Astronaute Harrison Schmitt collectant des roches lunaires durant la mission Apollo XVII.
 
La Lune vue depuis la Terre.

La Lune est l'unique satellite naturel de la Terre, et a un diamètre de 3475 km ; autrement dit, il faut quatre diamètres lunaires mis côte à côte pour couvrir le diamètre de Terre, ce qui s'énonce souvent plus simplement ainsi « en diamètre, la Lune est quatre fois plus petite que la Terre ».

Depuis la Terre, on voit toujours (à peu près) la même face de la Lune ; on l'appelle pour cela la face visible. L'autre côté est appelé la face cachée ; géographiquement parlant, elle ne ressemble pas du tout à la face noble dont la particularité est de présenter de larges régions sombres, et, autour ou bien entre celles-ci, des régions beaucoup plus claires.

La Lune fait un tour autour de la Terre en environ 27 jours et un tiers.

Les lunes de MarsModifier

Phobos et Deimos sont les deux satellites de Mars. Ceux-ci sont très petits : 22 et 12 km de diamètre seulement !

Les lunes de JupiterModifier

Jupiter possède plus de 60 satellites. Les plus gros, appelés satellites galiléens sont Io, Europe, Ganymède et Callisto ; ils font plus de 3000km de diamètre, alors que les autres mesurent moins de 300km.

Les lunes de SaturneModifier

Saturne possède environ 60 satellites, dont les 7 plus gros sont Phœbé, Hypérion, Mimas, Téthys, Encelade, Dioné et Titan (le plus gros).

Les lunes de UranusModifier

27 satellites tournent autour d'Uranus. Les 5 plus importants sont Miranda, Ariel, Umbriel, Titania, et Obéron.

Les lunes de NeptuneModifier

Neptune a au moins 13 satellites, Triton étant le plus gros.

Les lunes d'astéroïdesModifier

Des astéroïdes suffisamment massifs peuvent tout à fait posséder des satellites. L'astéroïde Dactyl par exemple est un satellite de l'astéroïde Ida.