« Chimie organique/Cétones et aldéhydes » : différence entre les versions

 
=== Test de reconnaissance de la fonction carbonyle (aldéhyde ou cétone) ===
Si on obtient un précipité en présence de 2,4-dinitrophényl-hydrazine (DNPH), alors l'espèce chimique possède la fonction carbonyle et il ne s'agit d'un aldéhyde ou d'une cétone pas.<br />
L'apparition d'un précipité rouge brique de Cu<sub>2</sub>O en présence de liqueur de Fehling ou l'apparition d'un miroir d'argent avec le réactif de Tollens (nitrate d'argent ammoniacal Ag(NH<sub>3</sub>)<sub>2</sub>) mettent en évidence un aldéhyde.
 
Utilisateur anonyme