Différences entre les versions de « Neurosciences/Les ganglions de la base »

m
typo
m (typo)
* Le striatum est divisé en deux sections : un '''striatum dorsal''' impliqué dans le mouvement, et un '''striatum ventral''' impliqué dans la motivation et le plaisir. Nous laissons le striatum ventral pour les chapitres sur le plaisir et la motivation. Dans ce qui va suivre, nous allons surtout nous concentrer sur le striatum dorsal, vu son implication dans la motricité. Chez les rongeurs, le striatum dorsal est une structure unitaire, contrairement à ce que l'on observe chez les primates. Chez ces derniers, le striatum est divisé en deux noyaux, le '''noyau caudé''' et le '''putamen''', séparés par un faisceau de matière blanche appelé la '''capsule interne'''.
* Le globus pallidus est lui aussi divisé en un '''globus pallidus externe''' et un '''globus pallidus''' interne.
* La '''substance noire''' est un amas de neurones dopaminergiques impliqué dans la motricité. Elle est elle aussi divisée en deux parties, nommées pars compacta et pars reticulata. La première envoie des axones vers le striatum, formant une sorte de boucle à l'intérieur des ganglions de la base. Les symptômes moteurs de la maladie de Parkinson proviennent d'une atteinte de cette boucle, causée par la mort des neurones de la substance noire. La pars reticulata prend en charge les mouvements dedes yeux.
 
[[File:Noyau-gris-centraux3.jpg|centre|vignette|upright=2.0|Ganglions de la base.]]
===La voie indirecte===
 
Le rôle de la voie indirecte peut se déduire des observations sur les patients dont le noyau sous-thalamique et le globulus palidum externe ont étésété lésés. Généralement, une lésion des noyaux sous-thalamiques entraine des mouvements involontaires, aléatoires, soudains, sans buts. On donne parfois le nom d''''hémibalisme''' à ce syndrome moteur. Cependant, ce syndrome ne reste que durant quelques semaines ou mois avant de disparaitre. Les mouvements volontaires ne sont pas, ou du moins très peu, atteints. On en déduit que la voie indirecte sert essentiellement à inhiber le démarrage ou l'initiation de mouvements involontaires. Celle-ci a surtout un effet modulateur sur la voie directe, en augmentant ou diminuant son action.
 
==Les symptômes d'une atteinte extra-pyramidale==
===Les tics===
 
Les '''tics''' sont des mouvements soudains, stéréotypés et de relativement courte durée. Ils regroupent des mouvements moteurs ainsi que des vocalisations et vont de tics relativement simples à des mouvements ou vocalisations complexes. Les tics moteurs prennent souvent la forme de grimaces, de contractions musculaires soudaines, de grincements de dents, de clignements des yeux, etc. Pour ce qui est des tics vocaux, il peut s'agir de cris, de grognements, de raclements de gorge, plus rarement d'insultes soudaines, etc. Ils sont généralement bénins, mais il se peut qu'ils deviennent envahissants chez certains patients. Les tics sont aggravés par le stress, alors que la relaxation tend à les réduire. AÀ la différence de la chorée, ils peuvent être réprimés avec un effort de volonté. Le patient peut calmer ses tics en se concentrant, en leur résistant volontairement.
 
===La chorée===
242

modifications