Différences entre les versions de « Mujje Tulye en Côte d'Ivoire/Alimentation et célébrations »

→‎La cuisine pour nourrir : +section cuisine pour nourrir
(→‎La cuisine pour nourrir : +section cuisine pour nourrir)
 
=== La cuisine pour nourrir ===
Riche de ses 60 ethnies, la Côte d’Ivoire possède une variété culinaire. Chaque
 
Chaque groupe a développé un régime alimentaire adapté son mode de vie. Le peuple Sénoufo, vivant dans la savane du nord du pays  cultivent le riz, l'igname, l'arachide, le mil. Leurs tels que le « Kabato » accompagné de la sauce arachide, sont donc basés sur ces grains.
[[Fichier:Kabato.jpg|thumb|200x200px|Kabato, plat prisé des peuples du Nord de la Côte d'Ivoire]]
Les autres peuples du Nord tels que les Dioula ou les Koulango dépendent de la culture du riz, du mil, et de l’arachide.
 
Les peuples Côtiers sont jouissent d'une grande variété de fruits de mer. L’on y retrouve des sauces à base de poissons et autres produits de la pêche : crevettes, langoustes etc. Le foufou à la sauce requin est une recette typique des peuples côtiers du Sud.
 
Malgré divers régimes et habitudes alimentaires, les peuples de Côte d'Ivoire ont une alimentation basée  généralement sur les céréales et les tubercules.
 
Ainsi certains aliments sont de base à travers tout le pays : ces aliments de base dans tout le pays il s’agit entre autres de l’Igname, de la  banane plantain, du riz, du mil, du maïs de l’arachide etc.
 
=== La nourriture, objet de culte ===
123

modifications