Différences entre les versions de « Mujje Tulye en Côte d'Ivoire/Alimentation et célébrations »

=== Les plats du terroir lors des célébrations traditionnelles ===
Tout le long de l’année<ref>http://www.tourdivoire.net/dossier/quelles-sont-les-fetes-traditionnelles-en-cote-divoire/</ref>ont lieu dans différentes contrées du pays des célébrations soit  en l’honneur de divinités, ou se rattachant au cycle de la vie ou au cycle agraire<ref>http://www.missions-africaines.net/index.php?id=article&cHash=6f70..&tx_ttnews%5Btt_news%5D=194</ref>Ainsi l’igname est-elle célébrée de l’est à l’ouest entre janvier et décembre par plusieurs peuples. Elle marque le début de l'année en pays Akan, d 'Aboisso à tous les groupes du Centre en passant par Agnibilékro et Bondoukou. Chez les Abrons et les Agnis, cette cérémonie donne lieu à des manifestations grandioses avec la présence du roi et de sa cour en grand apparat. Pendant ces festivités, l’igname est consommée sous toutes ses formes cuites.
 
Les plats de [[w:Foutou_igname|foutou]] d’igname  et d’ [[Livre de cuisine/Akpessi igname|akpessi]] ne manquent par exemple pas chez les Agni.  Le riz, culture vivrières des bafonds du sud-ouest, est lui fêté en janvier à Grabo (dans la région de Tabou) et en décembre par la tribu Ouadie. Il y a aussi le maïs qui a sa fête en Juillet à Yesimala, dans le département de Bondoukou au nord-est du pays. A cette occasion, le Cabato sera consommé en abondance.
 
=== Les recettes à base de poulet lors des fêtes chrétiennes ===
68

modifications