« Dictionnaire des quasi-synonymes en français » : différence entre les versions

m
ortho
m (ortho)
Radiation : s'emploie essentiellement dans un contexte scientifique pour désigner une émission d'énergie.
 
Rayonnement : synonyme de radiation en physique : propogationpropagation d'énergie ; il désigne aussi l'éclat que dégage le visage une personne ; il s'emploie également pour évoquer l'influence bénéfique de personnes ou d'événements.
 
=== tropical/intertropical/équatorial ===
 
=== astérisque/astérisme ===
Etymologie gecquegrecque signifiant "étoile"
 
Astérisque : signe graphique ressemblant à une petite étoile, destiné à indiquer la présence d'une explication ou à marquer le début d'une liste, d'un paragraphe.
;Bouchonner : frotter la robe d'un cheval pour le sécher ou le lustrer, le bouchon étant une poignée de paille.
 
=== ersatz/substitut/succédannésuccédané/équivalent ===
 
=== déité/divinité/dieu-désse ===
;Médiane:Variation sur le principe de la moyenne pour évacuer le « bruit » provoqué par des extrêmes non représentatif. Plus utile mais plus complexe à calculer.
<small>texte ci-dessous à revoir</small>
nuance utilisée en statistique et probabilités (voir courbe de Gauss). moyenne : total divisé par Nbre d'individus médiane : élément au milieu ne pas oublier LE MODE : nbre le plus fréquent exemple : Deux dés lancés ensemble 18 fois, obtenus (en reclassant) : 2, 4, 5, 5, 6, 6, 6, 6, 7, 7, 7, 8, 8, 9,9,10,11, 12. moyenne 128/18 = 7,11 médiane(nbres du milieu après les avoir classés) : 7 mode : 6 (4fois). mode, moyenne et médiane sont logiquement trestrès proches (sur 10 000 lancés, ils seraient tous egauxégaux à 7, à quelques millièmes près pour la moyenne).
 
=== localisation/internationalisation ===
;Périphrase:figure de style qui consiste à désigner une chose, normalement exprimée en un seul mot, par une expression comportant plusieurs mots exemple : Rouen = la ville aux cent clochers
;Allégorie.
;Comparaison:figure de style qui consiste à opérer un raprochementrapprochement analogique entre deux éléments grâce à des moyens lexicaux exprimés explicitement "comme", "pareil à", "semblable à",...
;Métaphore:figure de style qui repose aussi sur l'analogie et qui consiste à désigner un élément en lui substituant l'image qu'il évoque ; exemple : la reine de la nuit au lieu de la lune.
;Kenning:Soit des poèmes interprétés par les [[w:Skalde|skaldes]], soit les périphrases composants lesdits poèmes, je ne sais pas trop.
<dl>
<dt></dt>
<dd>L’un est hypernymehyperonyme de l’autre.</dd>
</dl>
 
<dd></dd>
</dl>
robot : terme inventé par un écrivain Tchèque (K.Capek) au début du 20ème siècle (1921). Le robot était un automate (présentant une ressemblance avec l'homme) qui effectuait pour nous UN TRAVAIL (ce qui n'est pas forcementforcément le cas d'un automate). Rien à voir avec une machine outil (grosse macinemachine pas trestrès humaine). Mais les termes évoluent ... source Dracula 2
 
=== Uniquement/seulement ===
206

modifications