Différences entre les versions de « Climat et écocitoyens/Introduction »

 
Les Gaz à Effet de serre entrainent une augmentation de la température moyenne de la planète.
Les gaz responsables de l'effet de serre sont :[[Fichier:Emission de GES.png|vignette|gauche|Emission de GES par secteur ]]
 
 
# Le gaz carbonique (CO2): Lorsque nous utilisons des énergies fossiles, telles que le charbon, le pétrole ou le gaz, nous brûlons du carbone, ajoutant ainsi du CO2 à l’air cela représente environ 20 milliards de tonnes par an dans le monde. Les océans et les forêts et les autres plantes, éliminent à peu près la moitié de cet excédent de gaz carbonique, mais l’autre moitié reste dans l’atmosphère et entraine l’effet de serre.
# Le méthane (CH4): la concentration a doublé depuis la révolution industrielle, dont Les sources "humaines" sont les rizières, les décharges d’ordures, les élevages bovins, les fuites sur les réseaux de gaz et l’exploitation charbonnière.
# Les chlorofluorocarbures (CFC) et les hydrofluorocarbures (HCFC) sont des gaz de synthèse responsables de l'attaque de la couche d'ozone.
# Les gaz fluorés
 
 
 
 
 
Les gaz à effet de serre sont naturellement très peu abondants. Mais du fait de l'activité humaine, la concentration de ces gaz dans l'atmosphère s'est sensiblement modifiée. Les deux principaux gaz à effet de serre sont le gaz carbonique, qui contribue à l’effet de serre à une hauteur de 60 % et le méthane. Les temps de résidence dans l'atmosphère des gaz à effet de serre sont très différents les uns des autres : certains y demeurent plusieurs dizaines d'années, d'autres plus d'une centaine et d'autres, enfin, plusieurs milliers d'années. L’attention se focalise aujourd’hui sur la réduction des émissions de gaz carbonique car ce sont les plus résistants dans l’atmosphère. De plus, les gaz les plus tenaces, comme les perfluorocarbures (PFC) ou les hexafluorocarbures (HFC), ont précisément été émis dans la période la plus récente sans compter que la liste de ces gaz n'est pas close, l'homme continuant à en inventer de nouveaux.