Précis d'épistémologie

Thierry Dugnolle


Aristote et Platon

Table des chapitres

  1. Mode d'emploi de la raison
  2. L'esprit, comment ça marche ?
  3. Les fondements de l'éthique
  4. Qu'est-ce que le savoir ?
  5. La recherche de la raison
  6. Pourquoi la réalité est-elle intelligible ?

L'épistémologie est la science de la science (ou le savoir sur le savoir). La science (ou le savoir) est de donner de bonnes preuves, avec de bons principes, de bonnes observations et des raisonnements logiquement corrects. On reconnaît les bons principes à leurs fruits. Avec cette définition de la science, même la philosophie est une science. L'éthique, l'épistémologie et la métaphysique sont des sciences.

Un bon scientifique ne dit pas "je suis plus savant que vous". Il dit "vous pouvez être aussi savants que moi, et davantage". La science est toujours d'élever les esprits. Si on ne sait pas enseigner la science d'une façon qui la rende accessible à tous ceux qui veulent la comprendre, c'est qu'on ne l'a pas vraiment comprise.

Pour devenir savant, on doit ne jamais oublier son expérience de débutant. C'est l'expérience la plus fondamentale pour comprendre la science et faire des découvertes, parce que le véritable savoir doit répondre aux questions et aux hésitations du débutant. Pour avancer sur le chemin de la science, on doit jouer par l'imagination à la fois le rôle du débutant et le rôle du savant, parce qu'on reconnaît la vraie science à sa capacité à élever les débutants. Les balbutiements du commencement fournissent le critère de reconnaissance du savoir le plus important, ils portent en germe toute la force de la science.

Ce livre est écrit pour aider les débutants à comprendre les principes les plus fondamentaux de la science.

L'épistémologie est au cœur du pouvoir de l'intelligence, parce qu'on doit se servir de son intelligence pour développer son intelligence, si on veut bénéficier pleinement de son pouvoir. Il faut se donner des bons principes pour reconnaître l'intelligence là où on peut la trouver et pour reconnaître qu'elle n'est pas là où elle n'est pas. Le savoir épistémologique est justement le bon savoir qui donne les moyens de se programmer intelligemment pour acquérir du bon savoir. L'épistémologie est le savoir le plus puissant, parce qu'elle donne les moyens de s'approprier la puissance de toutes les sciences, celles qui existent déjà et celles qui n'existent pas encore.

Applications et compléments :

  1. Principes logiques
  2. Les fondements des mathématiques
  3. Les dispositifs de mesure spatio-temporelle
  4. Pourquoi l'entropie est-elle réelle ?
  5. La théorie quantique des destinées multiples
  6. L'origine et l'évolution de la vie et de l'esprit
  7. Principes de psychiatrie

Références


Table détaillée

  1. Mode d'emploi de la raison
    1. Apprendre par le raisonnement ce que les bons principes enseignent
    2. La science la plus fondamentale de toutes est éthique
    3. Les conditions de possibilité de la vérité
    4. Que savons-nous des bons principes ?
  2. L'esprit, comment ça marche ?
    1. Principes de psychologie
    2. La liaison entre les capteurs et les effecteurs
    3. Les modules du cerveau et les comportements routiniers
    4. La décision : une administration centralisée sans administrateur central
    5. La perception et l'imagination du présent
    6. L'imagination et la simulation de la perception
    7. La mémoire et l'invention
    8. La programmation par l'imagination
    9. Les émotions
    10. La conscience de soi
    11. Le contrôle volontaire de soi-même
    12. La signification par l'imagination
    13. La signification par les principes
    14. La programmation par la pensée
  3. Les fondements de l'éthique
    1. Le péché originel
    2. Bien vouloir, c'est vouloir le bien
    3. Vivre pour le bien de tous les esprits
    4. Les bons et les mauvais schémas
    5. Le bon savoir
    6. Des émotions pour bien vivre
    7. L'extinction de l'insatisfaction
  4. Qu'est-ce que le savoir ?
    1. Le savoir rationnel doit être public et prouvé
    2. Les justifications concluantes
    3. La justification des principes
    4. La justification des observations
    5. Fondationalisme ou cohérentisme ?
    6. Savoir sans savoir qu'on sait
    7. Les justifications faillibles et le problème de Gettier
    8. La justification du savoir sur le savoir
  5. La recherche de la raison
    1. Savoir ce qu'on cherche avant de le trouver
    2. Chercher sans savoir ce qu'on cherche
    3. Les pierres de touche de la raison
    4. Que pouvons-nous espérer ?
  6. Pourquoi la réalité est-elle intelligible ?
    1. L'explication
    2. Qu'est-ce qu'un concept ?
    3. Les individus et la liaison entre les concepts
    4. Tout l’être d’un être est d'être dans un tout, ou d'être un tout, ou les deux
    5. La nature de la matière et la vérité de la perception
    6. Les mondes logiquement possibles
    7. Rien de nouveau sous le Soleil
    8. La Nature obéit-elle vraiment à des lois ?
    9. Les mondes naturellement possibles
    10. La puissance des propriétés naturelles
    11. La totalité de tous les êtres

Références


Applications et compléments

  1. Principes logiques
    1. Conséquence nécessaire et possibilité logique
    2. La vérité des énoncés composés
    3. Les règles fondamentales de déduction
    4. Les raisonnements sans hypothèse et les lois logiques
    5. La dérivation des conséquences logiques
    6. L'interdéfinissabilité des connecteurs logiques
    7. Pourquoi les raisonnements nous permettent-ils d'acquérir du savoir ?
    8. La justification de la logique
    9. Le paradoxe de Lewis Caroll
    10. La logique de l'identité
      1. Le problème de la liaison et la diversité des noms d'un même être
      2. Les règles fondamentales de la logique de l'identité
      3. L'identité des individus dans les mondes naturellement possibles
      4. L'identité des propriétés et des relations
      5. L'identité des structures et les isomorphismes
      6. Les symétries sont des automorphismes
    11. Le savoir mathématique
  2. Les fondements des mathématiques
    1. Les nombres naturels et les axiomes de Peano
    2. La théorie des ensembles de Zermelo
    3. L'axiome de remplacement de Fraenkel
    4. Le paradoxe de Russell
    5. Les preuves de cohérence
    6. La vérité des axiomes de Peano
    7. La vérité des axiomes de Zermelo
    8. L'incomplétude des fondements
    9. Le premier théorème d'incomplétude de Gödel
    10. L'infini indénombrable
    11. Le théorème d'indéfinissabilité de la vérité de Tarski
    12. Comment prouver l'improuvable ?
    13. Le second théorème d'incomplétude de Gödel
    14. Les preuves de cohérence sont-elles prises dans un cercle vicieux ?
    15. Les théories, les logiciels et les ensembles récursivement énumérables
    16. Les ensembles et les problèmes indécidables
    17. Machines et théories universelles
    18. L'indécidabilité du problème de l'arrêt
    19. L'indécidabilité de l'ensemble des lois logiques
    20. L'universalité est la cause de l'indécidabilité
  3. Les dispositifs de mesure spatio-temporelle
    1. Tous les intervalles du genre lumière sont égaux
  4. Pourquoi l'entropie est-elle réelle ?
    1. La réalité thermodynamique de l'entropie
    2. Les trois définitions de l'entropie statistique
    3. La réalité de l'entropie d'accessibilité
      1. Ensembles statistiques, ergodicité et moyennes temporelles
      2. Le principe des sondages et la méthode Monte-Carlo
      3. La décohérence quantique
      4. L'entropie microscopique
      5. L'indépendance des constituants microscopiques
      6. Manque d'information, laisser-faire et équilibre
    4. La différence entre l'entropie thermodynamique et l'entropie d'accessibilité
    5. L'information comme carburant
      1. Le démon de Maxwell
      2. Quantité d'information et travail
    6. Pourquoi un démon de Maxwell ne peut-il pas réduire l'entropie totale ?
    7. La conservation de l'entropie subjective d'un système isolé
    8. Pourquoi l'entropie peut-elle augmenter ?
    9. Les calculs irréversibles réduisent-ils toujours l'entropie thermodynamique d'un ordinateur ?
    10. Le démon de Maxwell et l'impossibilité du mouvement perpétuel
    11. La thermodynamique est une physique de l'observation
    12. Compléments
      1. Le mouvement perpétuel de seconde espèce
      2. Croissance de l'entropie et distribution microcanonique
      3. La réalité de la croissance de l'entropie
      4. L'entropie est une grandeur extensive lorsque les parties sont statistiquement indépendantes
      5. La machine de Szilard
  5. La théorie quantique des destinées multiples
    1. Prendre l'équation de Schrödinger au sérieux
    2. Le théorème d'existence des destinées multiples est empiriquement vérifiable
    3. Un seul espace-temps pour tous les mondes parallèles
    4. La théorie d'Everett est la théorie quantique unifiée
  6. L'origine et l'évolution de la vie et de l'esprit
    1. L'évolution par la sélection naturelle
    2. Les molécules de l'hérédité
    3. La génération spontanée de la vie dans l'océan primitif
      1. Les réseaux autocatalytiques
      2. Les molécules amphiphiles et les vésicules
      3. Les premières cellules vivantes
      4. L’origine de l’ADN
      5. Comment savoir si cette théorie est vraie ?
    4. La vie est chez elle dans l'univers
    5. La coopération est plus fondamentale que la compétition
    6. L'infinie tolérance de la vie
    7. L'origine de l'esprit
Ce wikilivre porte l'indice CDU suivant : 1/16