Ouvrir le menu principal

Sections

Liaisons atomiquesModifier

Les atomes sont capables de se lier les uns les autres pour former des molécules et des composés. Un composé est une molécule avec plus d'une sorte d'élément chimique en elle. Comment font-ils ? Ils le font grâce à leurs électrons.

Lorsqu'un atome est seul, avant qu'il n'ait réagi avec quoi que ce soit, il a le même nombre de protons qu'il a d'électrons. Avec un nombre égal de protons et d'électrons, la charge s'annule, ainsi, l'atome n'en a pas.

Liaisons ioniquesModifier

Quelquefois, les atomes n'ont pas un nombre égal de protons et d'électrons. Si un atome perd un électron, cela signifie qu'il a plus de protons que d'électrons, et donc que l'atome a une charge positive. Si un atome récupère un électron supplémentaire, cela signifie qu'il a plus d'électrons que de protons, et donc l'atome a une charge négative. Les atomes de cette sorte sont appelés des ions.

Pour former une liaison ionique, certains atomes prendront un électron à partir d'un autre atome; ce qui fera d'eux des ions, un positif et un négatif. Parce qu'un est positif et un est négatif, ces ions s'attirent les uns les autres comme des aimants et forment une liaison ionique. Une liaison ionique est une liaison formée lorsqu'un atome prend un électron ou des électrons à un autre atome.

Liaisons covalentesModifier

Toutes les liaisons ne sont pas formées en prenant des électrons. Les atomes peuvent aussi partager des électrons. En partageant des électrons, les atomes peuvent se lier ensemble, mais ils ne forment pas des ions parce qu'aucun atome ne gagne ni ne perd d'électrons.

Liaisons covalentes puresModifier

Cela se produit lorsque les deux atomes qui forment la liaison partagent les électrons de manière égale.

Tous les atomes peuvent attirer les électrons dans une liaison covalente pure. Certains ont une forte puissance attractive, comme l'Oxygène, l'Azote, le Chlore et le Fluor. Certains ont une faible puissance comme les métaux, le Carbone et l'Hydrogène. Les éléments avec des attractions identiques ou similaires sont considérés former des liaisons covalentes pures.

Liaisons covalentes polairesModifier

Ceci implique un partage inégal. Plus on se déplace vers le coté supérieur droit du tableau périodique, plus grandes sont les puissances attractives des éléments. Les exceptions à ceci sont les gaz nobles. Si deux éléments ont des différences significatives dans leurs puissances attractives, le résultat est une liaison covalente polaire.

Liaisons métalliquesModifier

Une forme légèrement différente de partage peut exister dans une mer d'électrons partagés. Les électrons ne sont pas fixés à un atome donné mais naviguent dans l'ensemble des atomes liés. Ce sont les liaisons métalliques. Les liaisons métalliques existent seulement dans les métaux tels que l'Aluminum, l'Or, le Cuivre, etc.