Wikigreen/La vie en co-habitat

Foire aux questionsModifier

  • Quelles sont les différentes possibilités de co-habitation ?
  • Comment organiser les échanges entre les membres d'un co-habitat ?

Quel est l'intérêt écologique de la vie en co-habitat ?Modifier

Si on voit bien quel peut être l'avantage financier d'une vie en co-habitat (avec le partage des charges, de la location ou de l'achat de l'habitat), l'intérêt écologique peut être précisé.

Le cabinet conseil BL Evolution a calculé que, pour parvenir à maintenir le réchauffement à +1,5 °C, conformément aux engagement pris lors des Accords de Paris en 2015, la surface habitable devrait être en moyenne de 25 m² par personne, contre 45 m² en moyenne actuellement. On voit donc bien l'intérêt écologique de partager un logement, ainsi que ses parties communes.

Par ailleurs, la vie en co-habitat permet de mutualiser des équipements ou des produits : outils, livres, matériel informatique, électroménager, voiture, etc. Partager les biens matériels réduit la consommation, ce qui va dans le sens d'un bilan carbone allégé.

D'autres sources d'intérêt écologique sont à chercher dans l'organisation de la vie en co-habitat : création de groupement d'achat (commandes en gros avec des conditionnements limitant les déchets), planning de déplacement et covoiturage.

Les différentes possibilités de co-habitationModifier

  • Existe-t-il une ou plusieurs définitions ?
  • Vivre ensemble dans un même lieu ?
  • Avoir un objectif commun ? Écologie, autonomie, mutualisation...
  • La colocation est-elle une cohabitation ? Si oui, à quelles conditions ? Faut-il une volonté alternative pour vivre en cohabitation ?
  • Lister les projets de cohabitation connus : ND des Landes, les Babayagas, les villages d'enfants, les maisons d'accueil pour personnes sortant de prison... Ce sont des expériences sous contraintes qui peuvent apporter beaucoup aux projets volontaires.
  • Rechercher des témoignages d’expériences en cours : exemple de la maison d'Angers.
  • Rechercher des témoignages de cohabitation transgénérationnelle.

Comment préparer un projet de cohabitation ?Modifier

  • Poser la question à l'envers : de quel type de cohabitation ne voudrait-on pas ?
  • Comment concilier ses besoins pour créer un projet qui y réponde ?
  • Quel équilibre entre lieux privatifs et lieux collectifs ?
  • Définir des valeurs communes : est-ce que ça suffit ?
    • Solidarité
    • autonomie
    • liberté
    • respect
    • écologie
  • Être amis, avantage ou obstacle pour vivre en cohabitation ?

L'amitié peut être un avantage comme un obstacle pour vivre en co habitation. Des limites peuvent être dépassées alors qu'elles ne le seraient pas avec des personnes que l'on connait peu. Etre ami avec quelqu'un ne veut pas dire le connaitre dans le quotidien. L'amitié n'est pas un atout à la co habitation mais il n'est pas non plus un frein. Tout dépend de l'équilibre du groupe et de la préparation du projet en amont.

  • Quelles aides pour construire un projet de cohabitation ?
  • des intervenants extérieurs et professionnels ( architecte, juriste etc)
    • des réunions
    • des formations
    • des associations
    • un journal d'annonces pour mise en contact
    • Apprendre à communiquer, CNV
    • Permaculture
    • aide des collectivités locales.
    • se former aux différents outils d'intelligence collective
  • Comment gérer les questions d'argent ?
    • définir en amont les besoins du lieu
    • définir les besoins de chacun
    • possibilité de prêt solidaire

Dans un projet de cohabitation :Modifier

  • Comment poser la question de l'ouverture ?
  • Quelles règles de vie commune ?
  • Quels équilibre entre temps partagé et temps privé ?
  • Comment acquérir des compétences communes pour vivre ensemble ?
  • Comment mettre en valeur ses compétences propres au service du collectif ?
  • Comment partager ses compétences ?
  • Comment anticiper les sujets de conflits ? Quelles règles pour prévenir les conflits ?Quels outils pour transformer les conflits de façon constructive? ( les conflits sont inévitables , ils peuvent être enrichissants pour la vie du groupe)
  • Quel accueil et quelle place pour les émotions?
  • Appel à un médiateur externe en cas de conflit non résolu
  • Quelle structure juridique ?
  • Quelle méthode d'intégration?
  • quelles célébrations et rituels?