Utilisateur:Savant-fou/L'Escalade/Chapitre II/Partie 2/Matériel/Baudrier

Modèle:Escalade Bouton escalade.jpg

Le baudrier est une sorte de ceinture employé en escalade. Il est toujours raccroché à la corde.

Fig. 1: Un baudrier bien chargé !

Souvent, on y accroche des mousquetons de réserve, des longes, des cordes, des sacs à pof, des dégaines, etc...

N'utilisez pas de baudriers intégraux !

HistoireModifier

 
Fig. 2 : Un baudrier CORAX de Petzl (double-pontet)

Au départ, le grimpeur s'encordait sans baudrier, directement sur la corde. En effet, à l'époque, les cordes étaient faites de chanvre, un matériau qui n'était pas dynamique et donc qui n'absorbait pas l'énergie lors d'une chute. Aussi, on savait que de toute manière, en cas de chute, l'emploi d'un baudrier serait inutile puisque la corde casserait. Après que les cordes soient devenues dynamiques (plus résistantes), on a commencé à s'encorder sur une ceinture qui est devenue au fil du temps un baudrier complet avec des cuissardes.

Mettre son baudrierModifier

N'importe quel grimpeur vous le confirmera: mal mettre son baudrier est très dangereux.
La ceinture du baudrier doit être positionnée dans le « creux » situé au-dessus du bassin et bien serré, ce qui évite les problèmes en cas de retournement.
Les cuissardes doivent êtres elles aussi bien réglées, serrées surtout mais il faut vous reporter à la notice individuelle de votre baudrier car le système est propre à chaque fabriquant. Cependant, deux types majeurs de systèmes existent:

  • Les monopontets,
  • Les doubles pontets.

Baudrier monopontetModifier

 
Fig. 3 : Schéma d'un baudrier monopontet.

Baudrier double pontetModifier

 
Fig. 4: Baudrier double-pontet

SchémaModifier

Baudrier double-pontetModifier

 

Baudrier monopontetModifier

SourcesModifier