Utilisateur:Savant-fou/Brouillons/Alpinisme/Chapitre I/Entraînement

L'Alpinisme
Un livre du Projet Montagne
Avertissement sécurité
(lecture obligatoire)
Mountaineers in High Tatry mountains winter.jpg
Préface
Chapitre 1
Découverte
Chapitre 2
Le matériel
Première partie
Deuxième partie
Chapitre 3
En montagne
Chapitre 4
Les techniques
Sur rocher
Sur neige ou glace
Mixte
Annexes

Modèle:Bouton alpinisme

Adaptation à l'altitudeModifier

Afin d'éviter le mal des montagnes, très dangereux, il est conseillé de progresser à son rythme et de ne pas commencer par des courses en altitude (au-dessus de 3150 mètres) sans avoir fait de longues randonnées ou de petites courses à l'altitude maximale de 2800 mètres. Cependant, un entraînement comme celui-ci peut quand même échouer et le mal des montagnes se produire.

Deux "techniques" principales existent:

  • La progression indentée (Figure 1), employée surtout lors des longs séjours en haute altitude (K2, Everest)
  • La progression... progressive (Figure 2), qui part d'un camp de base situé dans la vallée. Jour après jour, on monte de plus en plus haut.

BlessuresModifier

Pour éviter la fatigue, les antorses, les foulures, il faut impérativement s'échauffer les jours qui précèdent la course.

Entraînement « à la maison »Modifier

  • 30 minutes de course à pied
  • 20 minutes de vélo ou 1,5 kilomètres de natation
  • Certains alpinistes se suspendent par les mains aux portes. Attention à ce que personne n'ouvre la porte pendant que vous faites cet exercice !
  • Pompes

Entraînement « avant la course »Modifier

  • Grandes randonnées ou petites courses
  • Echauffement des poignets, des cuisses et des chevilles
  • Montée progressive en altitude (pour éviter le mal des montagnes)

ExercicesModifier

 
Une salle d'escalade à Singapour.

Il est obligatoire de s'entraîner sur une falaise-école à grimper, à poser correctement les dégaines, à assurer et à placer des points d'ancrage. De nombreux clubs proposent des sorties collectives encadrées pour ceci.

De plus, de nombreuses salles d'escalade fleurissent depuis ces dernières années, dans les villes ou dans les banlieues. C'est un excellent endroit pour se perfectionner, pour s'entraîner au rappel, à la remontée sur corde, à l'installation de relais et surtout pour rencontrer d'autres grimpeurs.

Développer la forceModifier

Bien que ce ne soit pas d'une importance capitale, la force se développe au fil d'exercices.

Développer la souplesseModifier

Développer la techniqueModifier