Différences entre les versions de « Photographie/Logiciels/Retouche et modification des images/GIMP »

aucun résumé de modification
(copié du Wikipédia)
 
 
Sa mascotte officielle est Wilber.
[[Image:Gimp.png|framed|right|Wilber, la mascotte|Wilber, la mascotte]]
 
<!--
The GIMP occupe une place particulière dans l'informatique libre. Il est en effet considéré comme le premier des logiciels libres à la fois grand public et de qualité professionnelle. Sa disponibilité a incité un certain nombre d'utilisateurs à installer une distribution Linux pour la première fois, les autres utilisant la version Windows.
 
<!--
== Technique (à compléter) ==
 
==Installation==
[[Image:Gimp.png|framed|right|Wilber, la mascotte|Wilber, la mascotte]]
===GNU/Linux===
 
===Windows===
 
===Mac OS X===
 
==La base==
* Le format dédié du GIMP est le format [[XCF]] et permet de conserver les calques, canaux, et autres paramètres propres à une image éditée avec GIMP
 
* Bien que le GIMP soit compatible avec virtuellement tous les formats possibles, il ne peut accéder par défaut à des fichiers encodés dans des formats sous le coup de brevets logiciels dont l'utilisation se fait sous licence (ce fut le cas par exemple avec le format [[Graphics Interchange Format|GIF]] jusqu'à l'expiration du brevet), car le GIMP ne respecterait pas la [[licence publique générale GNU|GPL]]. Pour éditer dans ces formats il est souvent nécessaire d'installer un module séparé, adapté au pays n'étant pas sous le coup de ces brevets.
 
==Scriptage==
* Une des grandes forces du GIMP est sa capacité de « scriptage ». Il est interfacé avec de nombreux langages de programmation, en particulier [[Guile]] [[Scheme]] et [[Perl (langage)|Perl]] (et [[Python (langage)|Python]] dans sa version 2.0). Cela permet d'automatiser des traitements répétitifs et d'écrire des modules d'extension.
 
* The GIMP a donné lieu, outre la création de [[GTK|GTK+]], à un grand nombre de développements annexes, comme [[Gimp-Print]], [[Cinepaint]] (autrefois ''Film Gimp'') ou [[GEGL]] ().
 
==Autre==
* Bien que conçu au départ pour œuvrer en environnement GNOME, le GIMP fonctionne sans problème sous [[KDE]], sa bibliothèque (C) étant simplement chargée en doublon avec la [[Qt]] de KDE (C++). Si la RAM est suffisante, les performances n'en souffrent pas de façon notable, hormis un peu de contention sur les caches de données et d'instructions.
 
* Les versions supérieures et égales à Gimp-2.0 permettent de réunir les différentes fenêtres dans une seule par un système d'onglets, facilitant ainsi leur gestion.
 
* Il existe un greffon spécialisé dans l'animation appellé GAP (Gimp Animation Plugin), permettant l'import et l'export dans différents formats vidéo, de déplacer, tourner et agrandir des objets sur différentes couches, et d'y ajouter du son.
* Une des grandes forces du GIMP est sa capacité de « scriptage ». Il est interfacé avec de nombreux langages de programmation, en particulier [[Guile]] [[Scheme]] et [[Perl (langage)|Perl]] (et [[Python (langage)|Python]] dans sa version 2.0). Cela permet d'automatiser des traitements répétitifs et d'écrire des modules d'extension.
* The GIMP a donné lieu, outre la création de [[GTK|GTK+]], à un grand nombre de développements annexes, comme [[Gimp-Print]], [[Cinepaint]] (autrefois ''Film Gimp'') ou [[GEGL]] ().
* L'interface utilisateur [[GNOME]] utilise également la boîte à outils GTK.
* Le format dédié du GIMP est le format [[XCF]] et permet de conserver les calques, canaux, et autres paramètres propres à une image éditée avec GIMP
* Bien que le GIMP soit compatible avec virtuellement tous les formats possibles, il ne peut accéder par défaut à des fichiers encodés dans des formats sous le coup de brevets logiciels dont l'utilisation se fait sous licence (ce fut le cas par exemple avec le format [[Graphics Interchange Format|GIF]] jusqu'à l'expiration du brevet), car le GIMP ne respecterait pas la [[licence publique générale GNU|GPL]]. Pour éditer dans ces formats il est souvent nécessaire d'installer un module séparé, adapté au pays n'étant pas sous le coup de ces brevets.
* Bien que conçu au départ pour œuvrer en environnement GNOME, le GIMP fonctionne sans problème sous [[KDE]], sa bibliothèque (C) étant simplement chargée en doublon avec la [[Qt]] de KDE (C++). Si la RAM est suffisante, les performances n'en souffrent pas de façon notable, hormis un peu de contention sur les caches de données et d'instructions.
* Les versions supérieures et égales à Gimp-2.0 permettent de réunir les différentes fenêtres dans une seule par un système d'onglets, facilitant ainsi leur gestion.
* Il existe un greffon spécialisé dans l'animation appellé GAP (Gimp Animation Plugin), permettant l'import et l'export dans différents formats vidéo, de déplacer, tourner et agrandir des objets sur différentes couches, et d'y ajouter du son.
-->
 
== Liens externes ==
148

modifications