« Enseignement du kinyarwanda – Introduction » : différence entre les versions

m
Bot: Retouches cosmétiques
m (légende)
m (Bot: Retouches cosmétiques)
Lire et écrire le kinyarwanda ne pose pas de grands problèmes, chaque lettre correspondant à un son et inversément. Il n'y a pas de lettre muette. La prononciation est identique dans les grandes lignes au français, sauf certains sons propres à la langue.
 
== Particularités du kinyarwanda ==
 
=== Grammaire ===
 
Pour une personne de langue maternelle française, les bases de la grammaire du kinyarwanda ont quelque chose de déroutant. Parmi les particularités de la syntaxe, on peut citer:
;Euphonie: Le kinyarwanda est très sensible à l'euphonie. Ainsi, une syllabe «dure» est en principe suivie d'une syllabe «douce» et inversément. Les préfixes peuvent revêtir deux formes en fonction du radical qu'ils précèdent. Par exemple, ''ku-'', préfixe de l'infinitif, devient ''gu-'' devant un radical commençant par une consonne dure (''kurya'', mais ''guterera'', et non pas ''kuterera'' ou ''gurya''). Les collisions entre les lettres des préfixes et des radicaux auxquels ils sont apondus sont régies par une série de règles complexes.
[[Image:DirtRoadRwanda.jpg|thumb|right|300px|''Inzira'']]
=== Tons ===
 
Le kinyarwanda une langue tonale : le sens des mots est différent selon la prononciation.
12 783

modifications