« Jeu de rôle sur table — Jouer, créer/Le hasard dans les jeux de rôle » : différence entre les versions

ortho
(Erreurs orthographique)
(ortho)
* accessible aux déficients visuels (aveugles et malvoyants) : il existe des dés en braille pour les personnes aveugles et les générateurs informatiques peuvent être couplés à une lecture vocale.
; Accessibilité aux personnes en situation de handicap
:Les différentes méthodes nécessitent la mise en œuvre de capacités de la part des joueusesjoueurs :
:* méthodes narratives ''(drama)'' : il suffit de parler ;
:* méthodes déterministes ''(karma)'' : il faut lire la valeur de la capacité ;
Certains jeux utilisent le chifoumi/pierre-feuille-ciseau comme par exemple ''Avant Charlemagne''<ref name="avantcharlemagne" /> pour déterminer l'initiative. Cet exemple est intéressant car chaque joueur prend une décision mais c'est le fait de ne pas connaître la décision des autres ''et'' le fait qu'aucune stratégie ne soit gagnante (puisqu'aucun un symbole n'est plus fort que l'autre) qui rend l'issue totalement indéterminée, donc aléatoire. On peut aussi générer du « chaos décisionnel » lorsque les joueurs ont des objectifs antagonistes ou du moins individualistes, comme dans ''Fiasco''<ref name="fiasco" />, ou bien font face à des dilemmes, c'est le cas célèbre du [[w:dilemme du prisonnier|dilemme du prisonnier]].
 
Certains jeux utilisent les capacités des joueusesjoueurs. Le jeu ''Dread''<ref name="dread">{{ouvrage
| prénom1 = Epidiah | nom1 = Ravachol
| titre = Dread
 
On peut avoir un recours fréquent au hasard lors d'une partie :
* dans le cas d'un univers dur (parfois qualifié de ''{{lang|en|gritty}}'', « réaliste »), les PJ sont broyés par le fonctionnement aveugle du monde ; le recours au hasard permet de reproduire cette incertitude du monde (hasard diégétique) et l'absence de morale ; le hasard étant aveugle, le recours au hasard est une manière d'indiquer aux joueusesjoueurs « si ça tombe, ça tombe, je ne bidouille rien pour sauver les fesses de ton perso », c'est une des possibilités pour jouer « à la dure » ;
* si les joueurs apprécient les jeux de hasard, le suspense qu'ils créent.
On peut abolir totalement le hasard :
Utilisateur anonyme