« Formation musicale/Harmonie » : différence entre les versions

m
m (→‎Consonance et dissonance : mise en forme)
[[File:Harmoniques de do.svg|thumb|Les six premières harmoniques de ''do''.]]
 
Lorsque l'on joue une note, on entend d'autres notes plus aigües et plus faibles ; la note jouée est appelée la « fondamentale » et les notes plus aigües et plus faibles sont les « harmoniques ». C'est cette accumulation d'harmonique qui donne la couleur au son, son timbre, qui fait qu'on piano ne sonne pas comme une violon. Par exemple, si l'on joue un ''do'' médium (fondamentale), on entend le ''do'' aigu, puis un ''sol'', puis encore un ''do'' plus aigu, puis un ''mi'', puis encore un ''sol'', puis un ''si''♭… Ainsi, puisque lorsque l'on joue un ''do'' on entend aussi un ''sol'' très léger, alors jouer un ''do'' et un ''sol'' simultanément n'est pas choquant. De même pour ''do'' et ''mi''.
 
Ainsi, puisque lorsque l'on joue un ''do'' on entend aussi un ''sol'' très léger, alors jouer un ''do'' et un ''sol'' simultanément n'est pas choquant. De même pour ''do'' et ''mi''. De là vient la notion de consonance.
 
Le statut du ''si''♭ est plus ambigu. Il fait partie des harmoniques qui sonnent naturellement, mais il forme une seconde descendante avec le ''do'', intervalle dissonant. Par ailleurs, on remarque que le ''si''♭ ne fait pas partie de la gamme de ''do'' majeur, contrairement au ''sol'' et au ''mi''.
13 716

modifications