« Fonctionnement d'un ordinateur/Les mémoires cache » : différence entre les versions

m
[[File:Cache totalement associatif.png|centre|vignette|upright=2|Cache totalement associatif.]]
 
UneSur adresseces mémoirecaches, neil peutn'a pas servird'index àou identifierquoique unece lignesoit endu particuliergenre. :L'adresse ellemémoire est donc juste découpée en un tag, et de quoi identifier la position de la donnée dans la ligne de cache correspondante. Pour déterminer l’occurrence d'un défaut de cache, il suffit de comparer le tag de l'adresse avec tout les tags présents dans le cache. : siSi il y a une seule égalité, pas de défaut de cache. Quelques comparateurs (un par ligne de cache), et un arbre de portes ET suffit.Toutes nospour lignesfaire decette cachescomparaison. sont reliées à un bus interne qui permettra de relier chaqueLa ligne depour cachelaquelle àil l’extérieur.y Sia leseu deuxune tags sont identiques, la ligne de cache associéeégalité est la bonne, et elle doit êtrealors connectée sur le bus : on relie donc la sortie du comparateur à des transistors chargés de connecterdonnée ou de connecter les lignes dedu cache sur notre bus. Ensuite, ilIl ne reste plus qu'à sélectionner la portion de la ligne de cache qui nous intéresse, grâce à un paquet de multiplexeurs, comme pour les autres caches.
 
[[File:Organisation générale d'un cache totalement associatif.png|centre|vignette|upright=2|Organisation générale d'un cache totalement associatif.]]
39 497

modifications