« Wikigreen/Le Comptage Carbone » : différence entre les versions

Aucun résumé des modifications
(→‎Réponse de Margot : : Orthographe)
 
 
=== <big>Réponse de Margot :</big> ===
*<big>Je trouve cette idée formidable ! Effectivement, '''ça deviendrait un vrai argument de vente, donc motiverait les entreprises à changer'''. Et on réfléchirait à deux fois avant de prendre l'avion. Mais comment faire appliquer les mêmemêmes choses aux patrons, aux membres du gouvernement ?</big>
*<big>''Commentaire de Armel : Ce ne serait pas interdit mais limité et à choisir entre différentes dépenses.''</big> <big>''Patrons : chaque entreprise serait tenue d’équilibrer son registre carbone, tout ce qui rentre doit être compté à la sortie, le registre tient en négatif les contenus carbone utilisés consommés par la fabrication (ou les voyages du patron) et en positif ce qui est imputé aux clients. Pour imputer moins et rester compétitif, le patron en question doit limiter le carbone de l’entreprise.''</big> <big>''Gouvernants : chaque citoyen saurait dans son relevé mensuel ce qui lui est imputé par les services publics, lesquels seraient poussés à restreindre par l’information transparente, je copie une ébauche de relevé mensuel. Transparence : il faut une agence carbone paritaire qui ait une gouvernance très robuste.''</big> <big>'''Comment s'assurer que ce ne sont pas encore les pauvres qui font tous les sacrifices ?''' ''Commentaire de Armel : La distribution statistique copiée dans [https://www.comptecarbone.org www.comptecarbone.org/sources-etudes] montre que les ménages modestes sont en dessous des niveaux de quotas proposés, ils pourraient en revendre pour arrondir leurs fins de mois.''</big> <big>Comment s'effectue le contrôle de tout ça ? Que se passe-t-il si on dépasse notre quota, on est imposés en punition ? ''Commentaire de Armel : Si un ménage atteint l’alerte basse, l’agence carbone lui envoie le message : il ne vous reste plus qu’une tonne sur votre compte, prudent de vous restreindre et de vous procurer quelques kilos auprès de la bourse régionale. La possibilité de rachat de quota est essentielle pour respecter nos règles constitutionnelles, interdisant la privation de libertés.''</big> <big>Mais dans ce cas, est-ce qu'on ne pourrait pas s'en tirer encore une fois à coup de crédit d'impôt et d'évasion fiscale ? ''Commentaire de Armel : À éviter grâce à la gouvernance robuste de l’agence carbone, le seul exutoire est d’aller vivre à l’étranger mais nous espérons que tous les pays adopteront rapidement le principe et nous avons fait une proposition à la consultation européenne : https://futureu.europa.eu/processes/GreenDeal/f/1/proposals/27524?locale=fr''</big> <big>Est-ce qu'on ne pourrait pas être interdits de vol en cas de trop gros dépassement ? Est-ce qu'on a le droit de prendre l'avion a tout bout de champs pour le travail ? J'imagine que le président aura le droit, lui ?</big>
 
392

modifications