« DOS/Mklink » : différence entre les versions

1 octet ajouté ,  il y a 6 mois
#S'assurer que le raccourci lui-même a les mêmes droitSSS NTFS que le dossier réel. Cela évite l'apparition des cadenas sur les sous-dossiers de l'utilisateur.
m (typo)
(#S'assurer que le raccourci lui-même a les mêmes droitSSS NTFS que le dossier réel. Cela évite l'apparition des cadenas sur les sous-dossiers de l'utilisateur.)
#Une fois le répertoire déplacé, il est très important de s'assurer que les autorisations NTFS sont correctes. Il faut donc s'assurer que le répertoire ainsi que tous les répertoires parents jusqu'à la racine du volume dans lequel il se retrouve soient vérifiés. L'utilisateur SYSTEM doit avoir accès complet ainsi que le groupe Users (Utilisateurs). Par contre, le répertoire du profil doit être configuré pour ne pas hériter des autorisations NFTS car le groupe Users (Utilisateurs) ne doit pas y être et l'usager concerné doit avoir un accès complet.
#Créer le raccourci avec la commande MKLINK. Si l'utilisateur est Paul et que son dossier a été déplacé de C:\Users\Paul à D:\Paul, voici la commande: MKLINK /D C:\Users\Paul D:\Paul Le raccourcis C:\Users\Paul va apparaitre.
#S'assurer que le raccourci lui-même a les mêmemêmes droits NTFS que le dossier réel. Cela évite l'apparition des cadenas sur les sous-dossiers de l'utilisateur.
 
Voilà ! Il ne reste plus qu'à se reconnecter avec l'usager et si tout va bien la connexion se passe comme d'habitude. Sinon, un profil temporaire est utilisé.
392

modifications