« Philosophie/Thalès de Milet/Textes et traductions Ier millénaire AEC » : différence entre les versions

 
<poem>
<div style="text-align: justify; direction: ltr; margin-left: 2em; margin-right: 2em;">'''XVI.''' Atque ejusmodi quiddam etiam bello [[#bello|<sup>'''11'''</sup>]] illo maximo, quod ''<i>Athenienses</i>'' et [[wikt:Lacedaemon#Latin|''<i>Lacædemonii</i>'']] [[#Lacædemonii|<sup>'''12'''</sup>]] summâ inter se contentione gesserunt, [[w:Périclès|'''Pericles''']] [[#Périclès|<sup>'''II'''</sup>]] ille et auctoritate et eloquentiâ et consilio princeps civitatis suæ, cùm obscurato sole tenebræ factæ essent [[#sacris_litteris|<sup>'''13'''</sup>]] repente, Atheniensiumque animos summus timor occupavisset, docuisse cives suos dicitur id quod ipse ab '''Anaxagora''', cujus auditor fuerat, acceperat, certo illud [[#illud|<sup>'''14'''</sup>]] tempore fieri et necessario, cùm tota se luna sub orbem solis subjecisset : itaque etsi non omni intermenstruo, tamen id fieri non posse, nisi certo intermenstruo [[#intermenstruo|<sup>'''15'''</sup>]] tempore. Quod cùm disputando rationibusque docuisset, populum liberavit metu : erat enim tunc [[#tunc|<sup>'''16'''</sup>]] hæc nova et ignota ratio, solem lunæ oppositum solere deficere; quod '''Thaletem milesium''' primum vidisse dicunt. Id autem postea ne nostrum quidem [[w:Ennius|'''Ennium''']] fugit, qui [[#qui|<sup>'''17'''</sup>]] ut scribit anno quinquagesimo CCC. fere post [[w:Rome_antique|''<i>Romam</i>'']] conditam non. juniis [[#juniis|<sup>'''18'''</sup>]] « soli luna obstitit et nox ». Atque hâc in re tantâ inest ratio atque solertia, ut ex hoc die, quem apud '''Ennium''' et in maximis annalibus consignatum videmus, superiores [[#superiores|<sup>'''19'''</sup>]] solis defectiones reputatæ sint, usque ad illam quæ nonis quinctilibus [[#quinctilibus|<sup>'''20'''</sup>]] fuit regnante '''Romulo''' : quibus quidem '''Romulum''' tenebris, etiam si natura ad humanum exitum abripuit, virtus tamen in cœlum dicitur sustulisse.</div></poem>
 
 
 
 
 
<table cellspacing=30 style="margin-left: 4em; margin-right: 4em;">
<tr>
<td valign=top style="text-align: justify; width: 50%;">'''<small><span id="sphæram"><sup>1</sup> In codice modo scribitur ''<i>sfæra</i>'', modo ''<i>sphæra</i>'', modo ''<i>sphera</i>''.</small>'''</span><br />'''<small><span id="Marcus_Claudius_Marcellus_(consul_en_-222)"><sup>2</sup> Cod. primâ manu ''<i>Marcellus</i>''; secundâ ''<i>Marcelli avus</i>'', quæ est emendatio certissima.</small>'''</span><br />'''<small><span id="Archimedi_De_Re_Publica"><sup>3</sup> ''<i>Archimedi</i>'' in secundo casu more suo Tullius, ut pro Balbo XXV ''<i>Theophani</i>''; ad Brut. ep. XV, et de Or. II. 74 ''<i>Themistocli</i>''; ad Att. XIII. 28 ''<i>Aristoteli</i>''; Brut. VII. LXXXIII ''<i>Thucydidi</i>'', Tusc. I. 41 ''<i>Ulyxi</i>''; de Or. II. 22. 23. Brut. XV. LXXXIII ''<i>Demostheni</i>'' et ''<i>Pericli</i>'': unde etiam Persius IV. 3 ''<i>magni pupille Pericli</i>''. Lege et Quintilianum Inst. I. 5. Sic loquitur etiam Fronto.</small>'''</span><br />'''<small><span id="nobilior"><sup>4</sup> Cod. primâ manu ''<i>novilior</i>'', secundâ ''<i>nobilior</i>''.</span></small>'''<br />'''<small><span id="judicabam"><sup>5</sup> Cod. ''<i>judicam</i>''; sed mox factum ''<i>judicabat</i>''. Mihi videbatur scribendum ''<i>judicabam</i>''.</span></small>'''<br />'''<small><span id="tornatam"><sup>6</sup> lta cod. secundâ manu; et primâ ''<i>ornatam</i>''. Cicero in Arateis 3o4 : ''<i>tam tornare cate contorlos possiet orbes</i>''.</span></small>'''<br />'''<small><span id="astris"><sup>7</sup> Cod. primâ manu ''<i>illam stellisque cœlo;</i>'' secundâ vero deletum ''<i>stellisque</i>'' et scriptum ''<i>astris</i>''.</span></small>'''<br />'''<small><span id="inhærentibus"><sup>8</sup> Cod. sine diphthongo, ''<i>inherentibus</i>'' , sed deinde haud scio an sit superaddita ''<i>a</i>''.</span></small>'''<br />'''<small><span id="quot"><sup>9</sup> Cod. habet ''<i>quod</i>'', ob sonum videlicet similem sequentis litteræ ''<i>d</i>''. Profecto Longus p. 2231 jani obacrvavit, ''<i>quot</i>'' et ''<i>quod</i>'' male aliquoties confundi.</span></small>'''<br />'''<small><span id="sphæra"><sup>10</sup> Cod. ''<i>sphela</i>'', quamquam ''<i>l</i>'' non caret interpolatione. Superius cap. V vidimus ''<i>lacelari</i>''. Sed enim vox ipsa ''<i>sphœra</i>'' hîc omittenda videtur, vel scribendum ''<i>cœli sphœrâ</i>''.</span></small>'''
</td>
<td valign=top style="text-align: justify; width: 50%;">'''<small><span id="bello"><sup>11</sup> Cod. primâ manu ''<i>vello</i>'', secundâ ''<i>bello</i>''.</small>'''</span><br />'''<small><span id="Lacædemonii"><sup>12</sup> Ita in cod. constanter ''<i>Lacœdemonius</i>'' et ''<i>Lacœdemon</i>'' curm diphthongo in secundâ syllabâ, cùm vulgo scribatur in tertiâ. Vaticanæ scripturæ favet gentile ''<i>lacœna</i>'', et vocis etymologia, siqua est, ex [[wikt:δῆμος#Grec_ancien|δῆμος]] [[#Λακεδαίμων#Grec_ancien|<sup>📚</sup>]]</small>'''</span><br />'''<small><span id="sacris_litteris"><sup>13</sup> Eadem locutio est in sacris litteris Matth. XXVII. 45, Marc. XV. 33.</small>'''</span><br />'''<small><span id="illud"><sup>14</sup> Cod. illut pro ''<i>illud</i>''.</span></small>'''<br />'''<small><span id="intermenstruo"><sup>15</sup> ''<i>Intermenstruo</i>'' superadditum est secundâ manu.</span></small>'''<br />'''<small><span id="tunc"><sup>616</sup> Cod. primâ manu ''<i>tum</i>'', secundâ ''<i>tunc</i>''.</span></small>'''<br />'''<small><span id="qui"><sup>717</sup> Ita cod.</span></small>'''<br />'''<small><span id="juniis"><sup>18</sup> Cod. ''<i>junis</i>'' pro ''<i>juniis</i>''.</span></small>'''<br />'''<small><span id="superiores"><sup>19</sup> Cod. primâ manu ''<i>superioris</i>'', secundâ ''<i>superiores</i>''.</span></small>'''<br />'''<small><span id="quinctilibus"><sup>20</sup> Cod. primâ manu ''<i>quinctilibus</i>''; mox deleta ''<i>c</i>'', quod fieri non fuit necesse, propter alia in vetustis codicibus exempla.</span></small>'''</td></tr></table>
 
 
:<div style="text-align: justify; direction: ltr; margin-left: 0,5em; margin-right: 0,5em;">'''<small> ➥ de [[wikt:en:ἄρχω#Ancient_Greek|ἄρχω / árkhō]], « commencer, gouverner » ou [[wikt:en:ἄρχω#Ancient_Greek|ἀρχός / arkhós]], « chef »; du Proto-Indo-Européen *h₂ergʰ-, « commencer, régner, commander »</small>'''</div>
:<div style="text-align: justify; direction: ltr; margin-left: 0,5em; margin-right: 0,5em;">'''<small> ➥ du Proto-Hellénique *mḗdeha; du Proto-Indo-Européen *méh₁desh₂; de *med-, « mesurer, conseiller »</small>'''</div>
<div style="text-align: justify; direction: ltr; margin-left: 0em; margin-right: 0em;">'''<small>Célèbre géomètre, physicien et mathématicien ([[w:287_av._J.-C.|-287]], à ''<i>Syracuse</i>'' — [[w:212_av._J.-C.|-212]], à ''<i>Syracuse</i>'') <sup>[[w:IIIe_siècle_av._J.-C.|🏺]]</sup>.</small>'''</div>
 
<div style="text-align: justify; direction: ltr; margin-left: 0em; margin-right: 0em;">'''<small><span id="Périclès"><sup>II</sup>En grec ancien [[wikt:Περικλῆς#Grec_ancien|Περικλῆς / Periklễs]]; de περί / perí, « autour » + κλέος / kléos, « gloire »; Stratège, orateur et homme d'État [[w:Démocratie_athénienne|''<i>athénien</i>'']] ([[w:495_av._J.-C.|-495]], à ''<i>Athènes</i>'' — [[w:429_av._J.-C.|-429]], à ''<i>Athènes</i>'') <sup>[[w:Ve_siècle_av._J.-C.|🏺]]</sup>.</small>'''</div>
 
 
:'''Traductions'''
 
<div style="text-align: justify; direction: ltr; margin-left: 2em; margin-right: 2em;">'''XIV.''' [[w:Lucius_Furius_Philus|'''Philus''']] prenant la parole : Je ne vous présenterai, dit-il, rien de nouveau, ni découverte, ni pensée qui m'appartienne; car voici ce dont je me souviens. [[w:Caius_Sulpicius_Gallus|'''Sulpicius Gallus''']] [[#Caius_Sulpicius_Gallus|<sup>'''1'''</sup>]], homme d'une profonde doctrine, comme vous le savez, entendant un jour le récit d'un prodige semblable, et se trouvant chez [[w:Marcus_Claudius_Marcellus_(consul_en_-51)|'''Marcellus''']], qui avait été son collègue dans le consulat, demanda qu'on lui mit sous les yeux un globe céleste [[#Anticythere|<sup>'''I'''</sup>]], que [[w:Marcus_Claudius_Marcellus_(consul_en_-222)|l'aïeul de '''Marcellus''']] avait autrefois enlevé après la prise de [[w:Syracuse#Période_romaine|''<i>Syracuse</i>'']], du milieu de cette magnifique et opulente ville, sans rapporter dans sa maison d'autre butin d'une si grande conquête. J'avais entendu souvent citer cette sphère, à cause de la grande renommée d'[[w:Archimède|'''Archimède''']]. L'aspect ne m'en parut pas fort remarquable. Il en existait une autre [[#Anticythere|<sup>'''I'''</sup>]], d'une forme plus élégante et plus connue du vulgaire, ouvrage du même '''Archimède''', et placée par le même '''Marcellus''' à [[w:Rome_antique|''<i>Rome</i>'']], dans le [[w:Pudicitia#Les_temples|''<i>temple de la Vertu</i>'']]. Mais sitôt que '''Gallus''' eut commencé d'expliquer avec une haute science la composition de cette machine, je jugeai qu'il y avait eu dans le géomètre [[#géomètre|<sup>'''2'''</sup>]] sicilien un génie supérieur à ce qui semblait la portée de l'humaine nature. '''Gallus''' nous disait, que cette autre sphère solide et compacte était d'une invention fort ancienne, et que le premier modèle en avait été donné par '''Thalès de Milet'''; que, dans la suite, [[w:Eudoxe_de_Cnide|'''Eudoxe de Gnide''']], disciple de [[w:Platon|'''Platon''']], avait tracé sur ses contours les astres attachés à la voûte des cieux; et que beaucoup d'années après, empruntant à '''Eudoxe''' ce dessin et cette belle ordonnance, [[w:Aratos_de_Soles|'''Aratus''']] leur avait donné l'éclat des vers, sans avoir lui-même la connaissance de l'astronomie, et par la seule force de son instinct poétique. Il ajoutait que cette configuration de la sphère, qui représente les mouvemens de la lune, du soleil, et des cinq [[w:Planète#Étymologie|''<i>étoiles nommées errantes ou irrégulières</i>'']] [[#Planètes|<sup>'''II'''</sup>]], n'avait pu s'appliquer à ce premier globe d'une forme solide; et que l'art merveilleux d''''Archimède''' était d'avoir tellement combiné sa nouvelle sphère, que dans le jeu de mouvemens disparates, une seule impulsion déterminait des résultats inégaux et variés. En effet,''' Gallus''' touchait-il cette sphère [[#sphere|<sup>'''3'''</sup>]], on voyait, sur sa surface, la lune remplacer le soleil par un tour de cercle, autant de fois qu'elle le remplace dans les cieux par l'intervalle d'un jour; d'où il résultait que la disparition du soleil s'y trouvait marquée comme dans les cieux, et que la lune touchait le point où elle est obscurcie par l'ombre de la terre, à l'instant où le soleil reparaissait sur l'horizon, etc. [[#etc|<sup>'''4'''</sup>]]</div></poem>
 
<div style="text-align: justify; direction: ltr; margin-left: 2em; margin-right: 2em;">'''XVI.''' On raconte même d’une manière à peu-près semblable, que, dans cette grande guerre où les ''<i>Athéniens</i>'' et les ''<i>Lacédémoniens</i>'' luttèrent ensemble avec une si violente animosité, ce fameux '''Périclès''', le premier homme de son pays par le crédit, l’éloquence et le génie politique, voyant les ''<i>Athéniens</i>'' préoccupés d’une excessive frayeur, à la suite d’une éclipse de soleil qui avait répandu tout d’un coup les ténèbres, leur enseigna ce qu’il avait lui-même appris à l’école d’'''Anaxagore'''; que de semblables effets arrivaient dans un intervalle précis et nécessaire, lorsque la lune se trouvait placée toute entière sous le soleil; et que par ce motif, bien qu’il n’en fût pas ainsi à tous les commencemens de mois, cela ne pouvait jamais avoir lieu qu’à des renouvellemens de la lune. Ayant démontré cette vérité par le raisonnement, il délivra le peuple de ses craintes. Car c’était alors un système nouveau et inconnu, que celui de l’obscurcissement du soleil par l’interposition de la lune; et l’on dit que '''Thalès de Milet''' l’avait entrevu le premier; mais dans la suite cette notion ne fut pas ignorée même de notre '''Ennius''', qui écrit que vers l’an 35o de la fondation de ''<i>Rome</i>'', aux nones de juin,</div>
<div style="text-align: center, justify; direction: ltr; margin-left: 2em; margin-right: 2em;">'''Le soleil fut couvert par la lune et la nuit.'''</div>
<div style="text-align: justify; direction: ltr; margin-left: 2em; margin-right: 2em;"></div>
</poem>
 
 
920

modifications