Différences entre les versions de « Climat et écocitoyens/Le développement de l'habitat participatif »

aucun résumé de modification
m (barbarisme "candidater". Cf. http://www.academie-francaise.fr/candidater)
 
Le développement de l’habitat participatif est un enjeu de plus en plus important. Les collectivités territoriales se saisissent du dossier. Ainsi, la ville de Lille a initié un appel à projet pour cinq terrains en habitat participatif à Lille. Une initiative de ce même genre a vu le jour a vu le jour également à Strasbourg : [http://www.dailymotion.com/video/xrb8lt_l-habitat-participatif-prend-racine-a-la-krutenau_news#.UNsGWW_8KSp Habitat participatif initiée par la ville de Strasbourg].<br />
 
Pour la municipalité de Lille, le logement est l’un des priorités du mandat. L’objectif est de construire des logements partout et pour tous. Tous les quartiers sont concernés et on y recherche la mixité et la diversité. Construire des logements en grand nombre pour tous demande de faire appel majoritairement aux professionnels du logement c'est-à-dire des promoteurs ou bailleurs sociaux. Cependant, la ville de Lille ne souhaite se limiter à cela. C’est pourquoi, la ville met en avant le développement d’initiatives de collectifs d’habitants. Ainsi, aux cotéscôtés de la LMCU, ils ont insisté sur des projets d’un nouveau genre, ceux qui associent des groupes d’habitants à la construction de leur ville. C’est l’habitat participatif.<br />
 
En effet, la ville de Lille veut soutenir le développement de projet d’initiatives citoyennes concernant le vivre-ensemble et améliorer la diversité sociale et culturelle. Les habitants de Lille ont émis le souhait de construire et habiter autrement c'est-à-dire : habiter un logement de qualité mais qui répond à ses propres besoins, habiter avec d’autres pour développer des valeurs d’entraides, s’ancrer dans la vie de son quartier, aspirer à un logement respectueux de l’environnement.