« Précis d'épistémologie/Principes logiques » : différence entre les versions

 
 
La tautologie pure : '''Sisi p alors p'''
 
Comme '''p''' est une conséquence logique de '''p''' d'après la règle de répétition, '''si p alors p''' est une loi logique d'après la règle d'incorporation d'une hypothèse.
 
 
UneL'alternative loi découverte par les stoïciensfondamentale : '''Siou (si nonbien p alorsou p)bien alorsnon p'''
 
Elle est la conjonction du principe de non-contradiction et de la loi du tiers exclu. Tout énoncé qui a une signification complètement déterminée est vrai ou faux mais pas les deux. Lorsqu'un énoncé est à la fois vrai et faux, ou ni vrai ni faux, sa signification n'est pas complètement déterminée : il est vrai en un sens, faux en un autre, ou bien il n'est ni vrai ni faux parce que rien ne permet d'en décider.
 
Une loi découverte par les stoïciens : '''si (si non p alors p) alors p'''
 
Par exemple : si tout est faux alors tout n'est pas faux (puisqu'il serait vrai que tout est faux), donc tout n'est pas faux.
 
* (1) Hypothèse : '''Sisi non p alors p'''
** (2) Hypothèse : '''non p'''
** (3) '''p''' d'après (1) et (2) et la règle de détachement.
 
Toutes les règles de déduction, fondamentales ou dérivées, peuvent être traduites en lois logiques, parce que si C est une conséquence logique des prémisses P alors '''Sisi la conjonction des P alors C''' est une loi logique. Par exemple, '''Sisi (A et si A alors B) alors B''' est une loi logique qui traduit la règle de détachement.
 
==La dérivation des conséquences logiques==
4 789

modifications