Différences entre les versions de « Les cartes graphiques/Les unités de gestion de la géométrie »

m
 
===Les techniques anciennes : ''Triangle strip'' et ''Triangle fan''===
 
[[File:Vertex-Vertex Meshes (VV).png|vignette|Vertex-Vertex Meshes (VV)]]
 
Pour gérer le partage des sommets entre triangles, la représentation la plus simple est appelée le '''maillage sommet-sommet''' (''Vertex-Vertex Meshes''). L'idée est que chaque sommet précise, en plus de ses trois coordonnées, quels sont les autres sommets auxquels il est relié. Les sommets sont regroupés dans un tableau, et les autres sommets sont identifiés par leur position dans le tableau, leur indice. Les informations sur les arêtes et les triangles sont implicites et doivent être reconstruites à partir des informations présentes dans le tampon de sommets. Autant dire que niveau praticité et utilisation de la puissance de calcul, cette techniques est peu efficace. Par contre, le tampon de sommet a l'avantage, avec cette technique, d'utiliser peu de mémoire. Les informations sur les arêtes et triangles étant implicites, elles ne sont pas mémorisées, ce qui économise de la place.
 
La technique des '''triangles strip''' permet d'optimiser le rendu de triangles placés en série, qui ont une arête et deux sommets en commun. L'optimisation consiste à ne stocker complètement que le premier triangle le plus à gauche, les autres triangles étant codés avec un seul sommet. Ce sommet est combiné avec les deux derniers sommets chargés par l'input assembler pour former un triangle. Pour gérer ces triangles strips, l'input assembler doit mémoriser dans un registre les deux derniers sommets utilisées. En mémoire, le gain est énorme : au lieu de trois sommets pour chaque triangle, on se retrouve avec un sommet pour chaque triangle, sauf le premier de la surface.
37 664

modifications