Différences entre les versions de « Photographie/Fabricants/Optique et Précision de Levallois/Focaflex Automatic »

m
m (→‎Commentaires : Liens internes)
 
'''Production''' : cet appareil a été produit de 1960 à 1963 à 5.100 exemplaires (d’après Princelle et Auzelloux, 2006). Il était encore au catalogue en 1966<ref>Cf. catalogue Photo-Hall 1966, par exemple : http://collection-appareils.fr/gestion_catalogue/images/1261428536.jpg</ref>.
 
'''Concurrence''' : sans être exhaustif, le catalogue Photo Hall de novembre 1960<ref>Catalogue Photo Hall 1960 http://www.collection-appareils.fr/gestion_catalogue/html/affichage_un_catalogue.php?nom=Photo-Hall&annee=1960%20novembre. Il convient de noter que les prix de ce grand magasin sont 20 à 25 % inférieurs aux tarifs conseillés par les fabricants.</ref> donne un aperçu assez large du choix qui s’offrait à l’acheteur français l’année de la sortie du Focaflex Automatic. L’union douanière en construction entre la France, l’Allemagne de l’ouest, l’Italie et le Benelux paraît une réalité encore lointaine : sur 20 marques présentées, 12 sont françaises ; sur 61 modèles, 40 sont de conception et de fabrication française, 9 sont partiellement produits en France (marques Kodak et Tiranty), 12 sont totalement importés (en provenance des deux Allemagnes, de Suisse et d’Italie). Le prix du Focaflex Automatic, 830 FF, le situe dans le haut de gamme de la production Foca : il est vendu quelque 40 % plus cher qu’un Focaflex I (480 FF) complété d’un posemètre externe (100 FF)<ref>Cellule Chauvin-Arnoux Babycell sans étui : http://www.collection-appareils.fr/gestion_catalogue/html/affichage_une_page?chemin_image=../../gestion_catalogue/images/1260473867.jpg&id_catalogue=6227&nom=Photo-Hall&annee=1960%20novembre&page=18</ref>), à peu près autant qu’un Foca Universel R muni de son meilleur objectif (815 FF, sans posemètre). Un seul autre reflex du catalogue dispose d’un posemètre intégré, le [[Photographie/Fabricants/Royer/Savoyflex III|Savoyflex III]] (780 FF), qui est lui aussi automatique (c’est même un précurseur en la matière), plus rudimentaire dans son mécanisme mais doté d’un objectif quelque peu modifiable. Les Focaflex (2 modèles) et Savoyflex (3 modèles) se disputent seuls le nouveau créneau des reflex « grand public », qui sont alors préférentiellement à obturateur central (enspécialité pleinen essorpointe outre-rhin). Pour les photographes les plus exigeants et les plus fortunés, Photo Hall proposait huit reflex à obturateur à rideaux et objectifs interchangeables (sans posemètre) : sept valeurs sûres est-allemandes (marques Contax et Exakta Varex) et suisses (Alpa Reflex), et une nouveauté française (le Malik Reflex, qui fera long feu), à des prix allant de 1.210 FF (Contax F + Tessar) à 2.789 FF (Alpa Reflex 6B + Macro Switar).
 
Trois ans plus tard (1964), l’offre est devenue pléthorique : le catalogue de ce même revendeur aligne 24 marques, 138 modèles dont 28 reflex 24x36 (sans compter leurs déclinaisons interchangeables)<ref>Calalogue Photo Hall 1964 : http://www.collection-appareils.fr/gestion_catalogue/html/affichage_un_catalogue.php?nom=Photo-Hall&annee=1964%20mai
246

modifications