Différences entre les versions de « Utilisateur:NicolasSaunier/Brouillon/Les Transports/Introduction »

== Grandes tendances en transport ==
[[File:Quebec city, Canada 03.jpg|vignette|500px|Ville de Québec.]]
Tournons nous maintenant vers quelques '''grands enjeux actuels''' en transport, notamment au Québec. Pourquoi les transports sont-ils si différents d'un pays à l'autre?
 
Tout d'abord, il y a le '''vieillissement de la population'''. D'ici 2031, au Québec, la population devrait croître de 11%. Les personnes âgées de 65 ans passeront de 15,3 % (2011) à 25,6 % (2031) de la population et les jeunes (< 15 ans) compteront pour moins de 15 % de la population. Au niveau de la conception des systèmes de transport, il est important de tenir en compte des besoins de mobilité des personnes âgées afin de concevoir un système de transport approprié.
 
Le '''transport adapté''' est un service de transport pour les personnes à mobilité réduite. Ainsi, avec le vieillissement de la population, le nombre de personnes admises dans les systèmes de transport adapté au Québec a augmenté. Le nombre de personnes admises au Québec a doublé entre 1994 et 2008 (81 700 personnes). On compte 6,87 millions de passagers transportés en 2008 dont le coût par passager est de 17,07$. Comme le transport adapté est un besoin essentiel et que sa demande est en croissance, l'investissement de celui-ci est un coût collectif.
 
Au Québec, l'augmentation du nombre de véhicules est devenue plus importante que l'augmentation de la population ce qui implique que la motorisation est croissante. La '''motorisation''' vise l'accès aux véhicules pour se déplacer, par exemple les véhicules privés. Le ratio véhicule par personne est un indicateur pour mesurer cette motorisation. Un ratio inférieur indique alors que la région comporte une variété de modes de transport et dispose d'un bon service de transport. De 1998 à 2013, on observe une augmentation de 30,6 % du nombre de véhicules en circulation à Montréal. Le ratio du nombre de véhicules/ par personne est inférieur dans les grandes régions métropolitaines avec le ratio le plus bas sur l'Île de Montréal.
 
La '''mobilité''' est mesuré à l'aide de plusieurs indicateurs comme le kilométrage parcouru et le nombre de déplacement par personne par jour. Au Canada, il y a une augmentation du kilométrage parcouru quotidiennement lié à un éclatement des distances domicile-école et domicile-travail, mais une stabilité des litres d'essence vendus (efficacité des véhicules). Toutefois, on remarque de nouveaux comportements des jeunes qui sont moins enclins à posséder des véhicules et plus intéressé par l'économie du partage (auto partage, vélo partage).
 
<!--Pourquoi l'automobile est-elle si présente en Amérique du Nord alors que le transport en commun s'est implanté dans d'autres pays? Pourquoi les transports sont-ils si différents d'un pays à l'autre?
===Entretien perspective historique===
{{rouge|Comment se sont développés les transports en Amérique du Nord, en Europe, au Japon et ailleurs? Comment transport public et automobile se sont-ils implantés dans les villes?}}-->
475

modifications