« Planétologie/Les chutes d'astéroïdes » : différence entre les versions

m
====La dynamique de la chute d'un météore====
 
Résoudre l'équation précédente est assez compliqué sans hypothèses annexes, mais nous allons donner des résultats qualitatifs. Lors de la chute, la force de gravité reste approximativement constante alors que la force de trainée diminue progressivement avec le ralentissement du météore. Ce faisant, la force de trainée se rapproche de plus en plus de la force de gravité. Si la chute prend suffisamment de temps, les deux forces finiront par s'égaliser et s'annuler l'une l'autre. OnLe amétéore alorscesse donc de décélérer et atteint donc une vitesse constante, enappelée reprenantla l'équation''vitesse terminale''', qui est souvent proche de quelques centaines de mètres précédentepar :secondes.
 
On peut la calculer en partant du bilan des forces vu plus haut, écrit comme suit :
 
: <math>m \frac{d \vec{v}}{dt} = mg \cdot \sin \gamma - K \cdot {1 \over 2} p v^2 = 0</math>
 
On réarrange les termes, ce qui donne :
L'équation dit que le météore cesse de décélérer et garde donc une vitesse constante. Il atteint donc une vitesse constante, appelée la '''vitesse terminale''', qui est souvent proche de quelques centaines de mètres par secondes. On peut la calculer à partir de l'équation précédente, écrite comme suit :
 
: <math>K \cdot {1 \over 2} p v^2 = mg \cdot \sin \gamma</math>
41 129

modifications