Différences entre les versions de « Formation musicale/Mélodie »

→‎Quelques « règles » : exemple ; mouvement mélodique
m (→‎Quelques « règles » : orth, précision)
(→‎Quelques « règles » : exemple ; mouvement mélodique)
 
Certains compositeurs s'attachent à utiliser de nouvelles règles voire à introduire le hasard ; c'est le cas de la musique savante contemporaine dite « atonale ».
 
Prenons par exemple le début du « rondo à la turque » de Mozart (''Allegretto'' de la sonate pour piano {{n°|11}}). Pour le thème à la main droite, nous avons une « cellule » (encadrée ci-dessous) composée de quatre double-croches en mouvement conjoint suivies d'une croche une tierce au dessus (les intervalles sont faibles, premier élément). Cette cellule est répétée (deuxième élément) de manière régulière (quatrième élément), parfois partiellement (encadré pointillé).
 
[[Fichier:Mozart K331 Sonate piano 11 3emvt debut mainD theme encadre.svg |vignette |center |upright=2.5 |Début du « rondo à la turque » de Mozart, main droite.]]
 
== Mouvement mélodique ==
Le terme « mouvement » désigne la manière dont deux notes se suivent. Le mouvement peut être :
* conjoint, lorsque les notes sont des degrés voisins (distantes d'une seconde mineure ou majeure), ou disjoint lorsque l'intervalle est lus grand ;
* ascendant lorsque l'on va vers une note plus aiguë, descendant lorsque l'on va vers une note lus grave.
 
----
13 215

modifications