Différences entre les versions de « Formation musicale/Mélodie »

m
→‎Quelques « règles » : orth, précision
m (màj)
m (→‎Quelques « règles » : orth, précision)
Dans une mélodie, les notes sont organisées par des règles. C'est le fait de suivre telles ou telles règles qui fait que l'on reconnaît un style de musique : baroque, romantique, sérielle, klezmer, rock 'n roll…
 
Il n'y a par ailleurs pas de règle assurant le succès d'une mélodie ; certaincertains compositeurcompositeurs ont un grand succès mais celui-ci ne peut pas s'expliquer par l'application d'une méthode rigoureuse. Et une mélodie n'est pas forcément écrite pour être plaisante, en particulier si le morceau est écrit pour évoquer quelque chose de désagréable ou douloureux.
 
Nous pouvons quand même tenter de comprendre pourquoi l'on aime ou l'on n'aime pas une œuvre, au delà de nos goûts particuliers.
 
En général, on aime une musique quand elle peut se chanter. Parce que l'art, c'est d'abord un partage, quelque chose quque l'on peut s'approprier (mais pas que).
 
Donc qu'est-ce qui fait que quelque chose est chantable ?
Ces règles forment un carcan assez rigide. Si on les respecte, on fera quelque chose d'écoutable par le grand public, pas forcément « génial » mais écoutable. Mais bien sûr, l'art c'est la liberté de création non ? Donc il faut aussi savoir sortir de ce carcan. Cela rend la musique vivante, originale.
 
Certains compositeurs s'attachent à utiliser de nouvelles règles voire à introduire le hasard ; c'est le cas de la musique savante contemporaine dite « atonale ».
 
----
13 215

modifications