Différences entre les versions de « Neurosciences/Le système ventriculaire »

m
aucun résumé de modification
m
Les '''méninges''' enveloppent le cerveau et la moelle épinière. Leur but est de protéger le système nerveux des chocs. De plus, elles alimentent le système nerveux en nutriments et jouent un rôle dans l'immunité du cerveau. Les méninges sont composées de plusieurs couches de tissu, séparées par vides éventuellement remplis de liquide cérébrospinal. Dans chaque couche, on trouve quelques récepteurs de la douleur, qui font que l'on peut avoir mal à la tête. En partant des os qui entourent le cerveau et la moelle épinière, on trouve trois couches : la '''dure-mère''', l’'''arachnoïde''' et la '''pie-mère'''. L'arachnoïde et la pie-mère sont souvent regroupées dans ce qu'on appelle les méninges molles, pour les distinguer des méninges dures (la dure-mère). On trouve du liquide cérébrospinal entre les méninges molles.
 
La '''dure-mère''' est une couche dure, fibreuse, qui accroche aux os situés au-dessus. Elle est divisée en une '''couche épidurale''' qui adhère aux os du crâne, et une '''couche méningée''' au contact des méninges. Les deux couches sont posées les unes au-dessus des autres, sans qu'il n'y ait d'espace entre les deux.
===La dure-mère===
* Au niveau du rachis, la dure-mère est séparée de l'os, elle forme un tube au sein duquel se trouve la moelle épinière et les espaces sous-arachnoidiens. Il existe à cet endroit un véritable espace, l''''espace épidural'''. Pour l'anecdote, c'est en son sein que se pratique l'anesthésie péridurale.
 
* Ailleurs, l'espace épidural n'existe pas et la dure-mère est collée aux os du crâne. Mais pour laisser passer les sinus veineux, la dure-mère s'écarte de la surface osseuse et forme des replis au sein desquels se trouvent les sinus veineux.
La dure-mère est une couche dure, fibreuse, qui accroche aux os situés au-dessus. Elle est divisée en une '''couche épidurale''' qui adhère aux os du crâne, et une '''couche méningée''' au contact des méninges. Les deux couches sont posées les unes au-dessus des autres, sans qu'il n'y ait d'espace entre les deux.
 
Au niveau du rachis, la dure-mère est séparée de l'os, elle forme un tube au sein duquel se trouve la moelle épinière et les espaces sous-arachnoidiens. Il existe à cet endroit un véritable espace, l''''espace épidural'''. Pour l'anecdote, c'est en son sein que se pratique l'anesthésie péridurale.
 
Ailleurs, l'espace épidural n'existe pas et la dure-mère est collée aux os du crâne. Mais pour laisser passer les sinus veineux, la dure-mère s'écarte de la surface osseuse et forme des replis au sein desquels se trouvent les sinus veineux.
 
===L'arachnoïde===
 
Juste dessous la dure-mère, on trouve l’'''arachnoïde''', une couche qui ressemble à une toile d'araignée. Elle est composée de fibres élastiques, certaines étant composées de collagène. Contrairement à la dure-mère, l'arachnoïde a une consistance plutôt molle. De plus, elle ne contient pas de vaisseaux sanguins.
 
La matière de l'arachnoïde forme des '''villosités arachnoïdiennes''', des excroissances qui se jettent dans les sinus veineux de la dure-mère. Elles permettent au liquide cérébrospinal usagé de retourner dans la circulation sanguine et d'y être drainé.
 
[[File:Gray769-en.svg|centre|vignette|upright=2.0|Illustration des villosités arachnoïdiennes.]]
 
===La pie-mère (leptoméninges)===
 
La '''pie-mère''' est la couche de méninges en contact avec le cerveau. Elle est partiellement parcourue par de nombreux vaisseaux sanguins, ce qui permet de la diviser en deux couches :
===La réabsorption du liquide cérébrospinal===
 
Le liquide cérébrospinal, qui est au départ du sang filtré, retourne dans le sang après avoir circulé dans le système méningé-ventriculaire. La réabsorption du liquide cérébrospinal se fait dans les méninges, au niveau de structures appelées les ''villosités arachnoïdiennes''. EllesCe permettentsont audes liquide cérébrospinal usagéexcroissances de retournerla danscouche laarachnoïde circulationdes sanguineméninges, etqui d'yse êtrejettent drainé.dans Cesles villositéssinus serventveineux de valvesla àdure-mère. sensElles unique, permettantpermettent au liquide cérébrospinal usagé de sortirretourner desdans méninges,la maiscirculation passanguine et d'y rentrer.être Cela permet de réguler la pression du liquide cérébrospinal, en augmentant ou diminuant le drainage. Ainsi, sauf lors de certaines pathologies, la pression du liquide cérébrospinal est supérieure à la pression sanguinedrainé.
 
Les villosités arachnoïdiennes servent de valves à sens unique, permettant au liquide cérébrospinal de sortir des méninges, mais pas d'y rentrer. Cela permet de réguler la pression du liquide cérébrospinal, en augmentant ou diminuant le drainage. Ainsi, sauf lors de certaines pathologies, la pression du liquide cérébrospinal est supérieure à la pression sanguine.
 
[[File:Gray769-en.svg|centre|vignette|upright=2.0|Illustration des villosités arachnoïdiennes.]]
 
==Les maladies et syndromes méningés et ventriculaires==
38 276

modifications