Différences entre les versions de « Photographie/Fabricants/Optique et Précision de Levallois/Focaflex II »

m
'''Commande du diaphragme''' : le diaphragme est propre à chaque objectif mais la bague de réglage et le mécanisme de présélection sont inclus dans le module obturateur. Les objectifs comportent un mécanisme de transmission permettant qu’une même position de la bague détermine une même ouverture du diaphragme. La bague des diaphragmes (22–16–11–8-5,6–4-2,8) est accolée à celle des vitesses (1-2-4-8-15-30-60-125 et 300e s - assimilée à 250e s), l’une et l’autre étant à crans équidistants de manière à compenser leurs effets lorsqu’elles sont tournées en bloc. Le couplage diffère de celui des Focaflex 1er modèle en ce qu’il comporte un verrouillage, dispositif courant sur les appareils allemands de cette époque. Pour tourner séparément l’une ou l’autre bague, on les désaccouple en pressant deux poussoirs diamétralement opposés sur la bague des diaphragmes (qui n’a d’ailleurs pas d’autre prise). Le couple des valeurs sélectionnées apparaît sur le dessus en face d’un trait gravé sur la partie fixe de l’objectif servant aussi d’index des distances.
 
'''Indices de lumination''' : la position des deux bagues l’une par rapport à l’autre est repérée sur une échelle d’indices de lumination allant de 2 à 18 gravée sur la partie inférieure de la bague des diaphragmes. Cette échelle déborde de deux crans (un à chaque extrémité) la gamme des indices normalement accessibles avec cet obturateur et l'objectif standard. L’échelle des vitesses est prolongée en deçà de « B » (pose manuelle) par les temps de pose indicatifs 4, 8, 15, 30 et 60 secondes gravés en vert, B coïncidant avec la position 2 s. Ces graduations supplémentaires facilitent la détermination, pour les faibles indices (en dessous de 7), de temps de pose supérieurs à 1 s correspondant à une ouverture (réduite) donnée. Par exemple, pour l’indice 3, plutôt que la combinaison limite « 1 s – 2,8 », on pourra préférer « 15 s - 11 » ou toute une autre combinaison parmi celles qui se lisent sur les deux échelles en regard. Il suffit alors d’amener la bague des diaphragmes à l’ouverture choisie (« 11 »), celle des vitesses à la position « B », puis de déclencher manuellement pendant le temps indiqué (15 s).
 
'''Déclenchement différé''' : le dispositif retardateur fait partie intégrante de l’obturateur. Il est commandé par un petit levier (position V) servant aussi de sélecteur de synchronisation du flash (positions M ou X). Pour l’activer, on doit préalablement armer l’obturateur. Deux mises en garde le concernent : ne pas l’utiliser en mode B (pose manuelle) ; ne pas réarmer pendant son fonctionnement.
212

modifications