Différences entre les versions de « Précis d'épistémologie/L'esprit, comment ça marche ? »

Les décisions peuvent mobiliser, coordonner et contrôler les ressources intérieures au plus haut niveau.
 
Pour que nos décisions puissent mobiliser nos ressources intérieures, il faut qu'elles soient conservées en mémoire. Certaines modules doivent être être spécialisés dans l'enregistrement de nos décisions et la distribution des ordres qui en résultent. La décision mémorisée est utilisée pour envoyer des ordres à tous les modules concernés par l'exécution de cette décision. Les modules exécutifs sont ceux qui ont pour charge d'enregistrer et de faire appliquer nos décisions. Ils sont au sommet dans la hiérarchie du contrôle des autres modules. Ils sont en position centrale.
 
Les modules exécutifs ne sont pas des innovateurs. Ils se contentent d'enregistrer des décisions prises ailleurs et de distribuer automatiquement les ordres qui les appliquent. Ce ne sont pas des homoncules, ou des petits génies dans la tête, mais seulement des circuits neuronaux capables d'enregistrer les décisions reçues sur leur voies d'entrée, et de donner ensuite les ordres qui les appliquent sur leurs voies de sortie. Il s'agit seulement de traitement de l'information, pas d'esprits dans la machine.
 
Une information est consciente lorsqu'elle est disponible pour la prise de décision ou pour contrôler leur exécution. Les ressources de la perception, de l'imagination, de l'émotion et la mémoire des décisions antérieures peuvent toutes être utilisées pour prendre des décisions. La prise de décision résulte d'une concertation entre nos ressources intérieures. Les ressources disponibles sont mobilisées pour évaluer les décisions à prendre. Dès que la décision est prise, les modules éxécutifsexécutifs concernés en sont informés pour la faire appliquer. L'évaluation qui précède la décision est en position centrale parce qu'elle est une forme de perception au plus niveau et parce qu'elle commande aux modules éxécutifsexécutifs de plus haut niveau.
 
Les modules exécutifs commandent les actions sur l'environnement et les actions sur soi-même. Avec des décisions on peut contrôler la perception, l'imagination, l'émotion et la décision.
4 776

modifications