Différences entre les versions de « Précis d'épistémologie/L'esprit, comment ça marche ? »

La programmation par la pensée
(La programmation par la pensée)
 
La diversité des interprétations peut rendre très difficile la communication du savoir. Le locuteur doit respecter un principe de clarté : donner des éclaircissements pour que son discours puisse être interprété correctement. L'auditeur doit respecter un principe de charité : toujours interpréter un discours de la façon qui lui est la plus favorable, autant qu'il est possible. Il est toujours possible de dissiper les malentendus et d'aboutir au consensus, parce que nous pouvons tous faire les mêmes raisonnements et percevoir le même monde.
 
 
(La suite est cours de réécriture :)
 
== La programmation par la pensée ==
 
 
La pensée est l'imagination de la parole. Penser, c'est se parler à soi-même en imagination. On est en même temps locuteur et auditeur.
 
On parle aux autres pour leur communiquer ce qu'ils ne savent pas, mais pourquoi se parler à soi-même ? Peut-on communiquer à soi-même ce qu'on ne sait pas déjà ? La parole est l'émission volontaire de signaux pour influencer l'imagination et la volonté de ceux qui les reçoivent. Pourquoi vouloir influencer sa propre imagination et sa propre volonté ?
Penser, c'est explorer par l'imagination tout ce qu'on peut faire avec la parole.
 
Penser, c'est explorer par l'imagination tout ce qu'on peut faire avec la parole. On se sert de la parole pour communiquer des croyances, des règles et des buts. On peut ainsi définir des programmes qu'on propose ou impose aux autres, ou qu'on se donne à soi-même.
De même qu'on peut former les autres et être formé par eux avec la parole, on peut se former soi-même avec la pensée.
 
On se programme soi-même par la pensée. On applique et on complète le programme à chaque nouvelle pensée.
Nous nous construisons par la parole et la pensée, mais on peut aussi dire que c'est la parole qui nous construit.
 
De même qu'on peut former les autres et être formé par eux avec la parole, on peut se former soi-même avec la pensée, en se donnant des programmes et en les appliquant.
 
(...)
 
Nous nous construisons par la parole et la pensée, mais on peut aussi dire que c'est la parole qui nous construit.
On se sert de la parole pour communiquer des croyances, des règles et des buts. On peut ainsi définir des programmes qu'on propose ou impose aux autres, ou qu'on se donne à soi-même.
 
On communique des croyances, des règles et des buts pour influencer la volonté de ceux à qui on parle. La parole est l'émission volontaire de signaux pour influencer la volonté de ceux qui les reçoivent.
 
(...)
 
{{AutoCat}}
4 776

modifications