« Précis d'épistémologie/L'esprit, comment ça marche ? » : différence entre les versions

(== Les modules du cerveau et les comportements routiniers == réécriture)
L'activité cérébrale dans son ensemble résulte de l'activité coordonnée de tous les modules. Ils échangent des signaux et produisent ainsi toutes les représentations internes qui préparent l'action et tous les signaux qui la déclenchent et la contrôlent.
 
Un module cérébral peut être conçuen commeposition unplus piloteou automatiquemoins élevée dans la hiérarchie des mudules. Les pilotesmodules les plus subordonnés sont les plus périphériques, les réseaux de neuronesceux qui commandent directement les muscles et le reste du corps, ou les réseaux de neuronesceux qui reçoivent directement des informations en provenance des organes sensoriels. Les modules subordonnés sont commandés par d'autres modules de niveau supéreursupérieur ou fournissent des informations à des modules de niveau supéreiursupérieur. Un module a en général une compétence assez limitée. Il n'a accès qu'à une petite partie des informations disponibles dans le cerveau, et le répertoire des tâches qu'il peut accomplir est également limité. Mais les modules dedu niveauplus supérieurhaut niveau, c'est à dire ceux qui commandent au plus haut niveau les autres modules, ou ceux qui reçoivent des informations au plus haut niveau, sont capables en principe de mobiliser toutes les ressources du corps et de son cerveau.
 
Plus un module est en position élevée dans la hiérarchie de réception des signaux ou dans celle de leur émission, plus il est en position centrale. Il est au centre parce qu'il fait la synthèse des informations fournies par les ressources intérieures, ou parce qu'il commande et coordonne les ressources intérieures.
4 781

modifications