Différences entre les versions de « Neurosciences/La vascularisation du système nerveux central »

m
 
Les sinus veineux principaux sont alimentés par les '''veines cérébrales''' proprement dites. Le système de veines cérébrales est composé de deux systèmes : un réseau de veines superficielles et un réseau de veines profondes. Le réseau de veines superficielles est localisé à la surface du cerveau et draine le cortex cérébral. Il se voit quand on ouvre le crâne. Les veines profondes sont localisées à l'intérieur du cerveau et ne se voit pas, sauf à ouvrir le cerveau lui-même. On trouve aussi des veines cérébelleuses qui drainent le cervelet et sont distinctes des veines cérébrales. Les veines cérébrales sont connectées aux sinus veineux, mais les veines superficielles et profondes ne se connectent pas aux mêmes sinus veineux. Les veines cérébrales profondes se prolongent dans le sinus droit, alors que les superficielles se prolongent dans les sinus sagittal et transverses. Rien d'étonnant à cela, vu que le sinus droit est à l'intérieur du cerveau alors que les deux autres sont plutôt à sa surface.
 
[[File:Gray565.png|vignette|Réseau des veines cérébrales profondes.]]
 
Les '''veines cérébrales profondes''' sont illustrées ci-contre. On voit qu'elles regroupent un ensemble de veines qui convergent toutes vers une veine principale, appelée la grande veine cérébrale. Ce circuit est assez compliqué, mais nous allons l'aborder en commençant au niveau de six veines (trois par hémisphère) : les deux veines choroïdes qui drainent les plexus choroïde, les deux veines thalamostriées supérieures et les deux veines du septum pellucidum. La première draine le troisième ventricule cérébral, la seconde draine une partie des ganglions de la base et du thalamus. A l'intérieur d'un hémisphère, ces trois veines basales se regroupent pour donner naissance à la '''veine cérébrale interne'''. Soulignons le fait qu'il y en a une par hémisphère. Les deux veines cérébrales internes fusionnent ensuite pour donner la '''grande veine cérébrale'''. Cette dernière est aussi appelée la veine de Galien, du nom de son découvreur, le grand médecin antique Galien. C'est la veine cérébrale profonde principale, celle qui a le plus gros débit parmi les veines profondes. Elle vide son contenu dans le sinus droit.
 
Les '''veines cérébrales superficielles''' drainent le cortex cérébral et on peut les regrouper en cinq gros systèmes veineux. Ces cinq veines se subdivisent en trois veines principales et deux veines secondaires. Ces dernières font anastomose, c'est à dire qu'elle font communiquer les veines précédentes entre elles, ainsi qu'avec les sinus méningés.
|[[File:Slide7Neo.JPG|vignette|Veines cérébrales superficielles et sinus veineux méningés visibles à la surface de l'arrière du crâne.]]
|}
 
[[File:Gray565.png|vignette|Réseau des veines cérébrales profondes.]]
 
Les '''veines cérébrales profondes''' sont illustrées ci-contre. On voit qu'elles regroupent un ensemble de veines qui convergent toutes vers une veine principale, appelée la grande veine cérébrale. Ce circuit est assez compliqué, mais nous allons l'aborder en commençant au niveau de six veines (trois par hémisphère) : les deux veines choroïdes qui drainent les plexus choroïde, les deux veines thalamostriées supérieures et les deux veines du septum pellucidum. La première draine le troisième ventricule cérébral, la seconde draine une partie des ganglions de la base et du thalamus. A l'intérieur d'un hémisphère, ces trois veines basales se regroupent pour donner naissance à la '''veine cérébrale interne'''. Soulignons le fait qu'il y en a une par hémisphère. Les deux veines cérébrales internes fusionnent ensuite pour donner la '''grande veine cérébrale'''. Cette dernière est aussi appelée la veine de Galien, du nom de son découvreur, le grand médecin antique Galien. C'est la veine cérébrale profonde principale, celle qui a le plus gros débit parmi les veines profondes. Elle vide son contenu dans le sinus droit.
 
==Les maladies des vaisseaux==
37 476

modifications