« Régime et gastronomie/L'activité physique » : différence entre les versions

Texte moins gras, mais plus de syntaxe wiki
Aucun résumé des modifications
(Texte moins gras, mais plus de syntaxe wiki)
 
Au repos, l’organisme consomme de l’énergie pour maintenir en activité ses fonctions (cœur, cerveau, respiration, digestion, maintien de la température du corps) ; cela correspond au « métabolisme de base ». Il dépend de la taille, du poids, de l’âge, du sexe et de l’activité thyroïdienne. Il est de l’ordre, pour un sujet de 30 ans de corpulence moyenne, de 1500 kCal (kilo calories) pour la femme et de 1800 kCal pour l’homme.
 
Plusieurs formules ont été proposées pour effectuer le calcul du MB :<br /><br />
 
Formule de Harris et Benedict recalculée par Roza et Shizgal (1994) :<BR>
<strong>
* femmes = 9,740 x poids (kg) + 172,9 x taille (m) - 4,737 x âge (an) + 667,051
* hommes = 13,707 x poids (kg) + 492,3 x taille (m) - 6,673 x âge (an) + 77,607.
<br />
 
hommes = 13,707 x poids (kg) + 492,3 x taille (m) - 6,673 x âge (an) + 77,607.
maisMais c'est la formule de Black et al. qui est actuellement la formule de référence, en particulier dans le cas des sujets en surpoids et des personnes âgées (de plus de 60 ans).
<br /></strong><br />
 
mais c'est la formule de Black et al. qui est actuellement la formule de référence, en particulier dans le cas des sujets en surpoids et des personnes âgées (de plus de 60 ans).
<DIVdiv style="text-align: center;border-style:solid;width:640px; margin:2em; line-height:3em;">
<br /><br />
 
<div style="text-align: center;">
<strong>Équations de Black et al. (1996) pour le calcul du Métabolisme de base (MB) :<br /> <br />
<DIV style="border-style:solid;width:640px">
 
<br />
hommesfemmes : <strong><math> \mathrm{MB = 10,083963 . P ^ { 0,48} . T ^ { 0,50} . A ^ { -0,13}} </math> <br />
<strong>Équations de Black et al. (1996) pour le calcul du Métabolisme de base (MB) :<br /> <br />
 
femmes : <strong><math> \mathrm{MB = 0,963 . P ^ { 0,48} . T ^ { 0,50} . A ^ { -0,13}} </math> </strong> </strong> <br /><br />
femmeshommes : <strong><math> \mathrm{MB = 01,963083 . P ^ { 0,48} . T ^ { 0,50} . A ^ { -0,13}} </math> </strong> </strong> <br /><br />
<strong>
 
hommes : <strong><math> \mathrm{MB = 1,083 . P ^ { 0,48}. T ^ { 0,50} . A ^ { -0,13}} </math> <br />
</div>
<br /></strong> </strong></div></div>
 
<br />
Avec :<br />
* MB en MégaJoules.<math>J^{-1} </math>. <br />,
* P = poids en kg<br />,
* T = taille en mètres<br />,
* A = âge en années <br />,
sachant que :
* 1 calorie = 4,1855 joules environ <br />,
* 1 Mégajoule = 1.000 kilojoules.
 
<br />
On sait maintenant qu’un régime trop sévère abaisse ce métabolisme de base permettant à l’organisme de faire encore des réserves et de prendre du poids, malgré ce régime mal adapté. En outre ce métabolisme diminue avec l’âge, autrement dit, à alimentation égale, on risque de prendre du poids avec les années.
Ce point est fondamental : une restriction alimentaire sans activité physique va faire « fondre » d’abord les muscles et le capital osseux, avant de puiser dans les réserves de graisses !