« Rivière Péribonka » : différence entre les versions

aucun résumé de modification
Aucun résumé des modifications
Aucun résumé des modifications
enduré les affres du flottage du bois jusqu’en 1996.
 
[[Fichier:Canots Rivière Péribonka.jpg|thumb|CanotsExpédition Rivièreen canot sur la rivière Péribonka]]
Malgré les nombreux avatars subis,
il demeure un segment de 80 kilomètres
des grandes rivières du Québec.
 
[[File:Rivière Péribonka Montagne Été IMG 1175.jpg|thumb|Vue de la vallée de la rivière Péribonka du haut de la Montagne de la Tour en été]]
En plus de ses paysages
incomparables, le territoire visé par le
vulnérables et des espèces rares.
 
[[File:Rivière Péribonka Montagne Hiver IMG 1530.jpg|thumb|Vue de la vallée de la rivière Péribonka du haut de la Montagne de la Tour en hiver]]
C’est ainsi que l’on y retrouve des
concentrations de bouleaux jaunes les
ans.
 
[[File:Rivière Péribonka IMG 1880.jpg|thumb|RivièreSecteur des îles de la rivière Péribonka]]
Sur la rive Est sur une longueur de 25 kilomètres, se trouve une forêt de pin blanc
parmi les plus nordiques au Québec. Les forêts de la rivière Péribonka abritent de plus,
naturelle.
 
[[File:Plage Rivière Péribonka 2 IMG 0383.jpg|thumb|PlageEmbouchure de la rivière Tarant, affluent de la rivière Péribonka]]
 
Rivière au cours tranquille, ses nombreuses plages de sable fin, ses nombreuses
créneau d’excellence.
 
[[File:Kayak Rivière Péribonka IMG 0367.jpg|thumb|KayakKayaks, surentrée des Palissades de la rivière Péribonka]]
La rivière Péribonka représente une
valeur importante pour les citoyens de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean qui se sont
reconnue.
 
[[File:STG 1193 Panorama Péribonka.jpg|thumb|Panorama des palissadesPalissades de la rivière Péribonka]]
En juin 2011 dans le cadre de l’acquisition de la certification FSC de deux entreprises forestières, la rivière Péribonka a été désignée sur 80 kilomètres Forêt à Haute Valeur de Conservation (FHVC). Plusieurs autres secteurs d’intérêt écologique ont été identifiés par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs et bénéficient d’une certaine protection administrative dont quatre secteurs d’intérêt faunique, neuf refuges biologiques, et quatre écosystèmes forestiers exceptionnels. Mais pour la plupart, ces zones de protection sont parcellaires, de dimension très réduite et précaires. De plus, il y a une dizaine d’années, un important bloc de protection du caribou des bois avait été établi par le MFFP dans la partie nord du territoire visé par le projet d’aire protégé. C’est ce bloc de protection qui est aujourd’hui menacé.
 
[[File:Rivière Péribonka Tente IMG 2279.jpg|thumb|TentesCamping sauvage au bord de la rivière Péribonka]]
En 2017, convaincu de la pertinence du projet qui avait reçu de nombreux appuis des organismes environnementaux, de l’industrie touristique ainsi que des citoyens, le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques élaborait un projet concret d’aire protégée de 268 km² dans le couloir visuel de la rivière Péribonka. En février 2018, le MELCC présentait ce projet au ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles qui reconnaissant la pertinence de celui-ci, donnait son accord pour sa réalisation. Parallèlement, le projet fut soumis au MFFP qui en date d’aujourd’hui, n’a encore donné aucune réponse enrayant ainsi le processus de mise en place de cette nouvelle aire protégée. C’est d’autant plus incompréhensible que les impacts négatifs sur la possibilité forestière sont négligeables en raison de la topographie escarpée du couloir visuel et des nombreuses zones déjà sous protection administrative.
 
[[File:Bouleau Jaune Tronc IMG 3182.jpg|thumb|Le plus gros bouleau jaune d'Amérique (Betula alleghaniensis, Swamp birch)]]
 
[[File:Plage Rivière Péribonka IMG 0378.jpg|thumb|PlageCamp du 6000 de la rivière Péribonka]]
14

modifications