« Planétologie/Les satellites de Jupiter » : différence entre les versions

m
typo
m (typo)
[[File:Galilean satellites.jpg|centre|vignette|upright=2.0|Satellites galiléens.]]
 
Ces satellites ont des structures internes différentes : IO est un satellite purement tellurique, Callisto est un corps homogène de glaces et de roches, et Europe et Ganymède sont des "planètes océan" recouvertes par un océan avec une banquise de glace qui recouvre toute la planète. La densité des satellites diminue avec leur distance à Jupiter, ce qui traduit le fait que les satellites proches sont riches en silicates, tandis que les lointains sont riches en eau et en glaces. On peut parfaitement faire l'analogie avec le système solaire : les planètes proches sont silicatées alors que les corps telluriques lointains sont riches en glace/eau. Cette observation semble indiquer que les satellites galiléens se sont formés autour de Jupiter, et qu'ils n'ont pas étésété capturécapturés par la gravité de Jupiter.
 
[[File:Galilean moon Laplace resonance animation (fr - monochrome - 350x217).svg|vignette|Résonance gravitationnelle des satellites galiléens.]]
271

modifications