Différences entre les versions de « Cosmologie/L'hypothèse de l'inflation »

m
Orthographe : Cette portion d'espace homogène a subIII l'inflation cosmologique, jusqu'à devenir la surface de dernière diffusion. Le tout est illustré dans le schém
m (ortho typo)
m (Orthographe : Cette portion d'espace homogène a subIII l'inflation cosmologique, jusqu'à devenir la surface de dernière diffusion. Le tout est illustré dans le schém)
[[File:Big bang inflation vs standard genericchart.png|vignette|droite|Inflation comparée à un modèle sans inflation.]]
 
Les problèmes du modèle LCDM peuvent être résolus par une hypothèse appelée l''''inflation cosmologique'''. Celle-ci postule que l'univers a subi une phase d’expansion avant la recombinaison, avec une vitesse d'expansion supérieure à celle de la lumière. Avec l'inflation, la surface de dernière diffusion correspond à une portion d'espace suffisamment petite pour harmoniser les températures. Cette portion d'espace homogène a subitsubi l'inflation cosmologique, jusqu'à devenir la surface de dernière diffusion. Le tout est illustré dans le schéma ci-contre, qui montre bien que la surface de dernière diffusion correspond à un espace assez grand sans inflation cosmologique, et à un espace bien plus petit avec elle.
 
Dans cette théorie, l'évolution de l'univers s'est déroulée en plusieurs étapes :
325

modifications