« Fonctionnement d'un ordinateur/Architectures multiprocesseurs et multicœurs » : différence entre les versions

m
===Le ''speculative Lock Elision''===
 
Les instructions atomiques sont lentes, sans compter qu'elles sont utilisées de façon pessimistes : l'atomicité est garantie même si aucun autre thread n'accède à la donnée lue/écrite. Aussi, pour accélérer l'exécution des instructions atomiques, des chercheurs se sont penchés sur ce problème de réservations inutiles et ont trouvé une solution assez sympathique, basée sur la mémoire transactionnelle. Au lieu de devoir mettre un verrou et de réserver notre donnée juste au cas où, on peut agir dL'uneidée façon un peu plus optimiste. Rien n’empêcheest de transformer nosles instructions atomiques servantqui pourréservent lesune réservationsdonnée en instructions permettant de démarrer des transactions. Bien évidemment, les instructions atomiques servantqui à libérerlibèrent la donnée partagée vont marquermarquent la fin de notrela transaction. Ce mécanisme tente donc detransformer se passer desles instructions atomiques en les transformant en transaction une première fois, puis revient à la normale en cas d'échec. Il s'appelle le '''Speculative Lock Elision'''.
 
Ainsi, on n’exécute pas l'instruction atomique permettant d'effectuer une réservation, et on la transforme en une simple instruction de lecture de la donnée partagée. Une fois cela fait, on commence à exécuter la suite du programme en faisant en sorte que les autres processeurs ne voient pas les modifications effectuées sur nos données partagées. Puis, vient le moment de libérer la donnée partagée via une autre instruction atomique. A ce moment, si aucun autre thread n'a écrit dans notre donnée partagée, tout ira pour le mieux : on pourra rendre permanents les changements effectués. Par contre, si jamais un autre thread se permet d'aller écrire dans notre donnée partagée, on doit annuler les changements faits. A la suite de l'échec de cette exécution optimiste, cette transaction cachée, le processeur reprendre son exécution au début de notre fausse transaction, et va exécuter son programme normalement : le processeur effectuera alors de vraies instructions atomiques, au lieu de les interpréter comme des débuts e transactions.
 
Il arrive parfois que le premier essai échoue lamentablement : si un autre thread a beaucoup de chance de manipuler une donnée partagée en même temps qu'un autre, le premier essai a de fortes chances de planter. Pour plus d'efficacité, certains processeurs cherchent parfois à éviter ce genre de situation en estimant la probabilité que le premier essai (la transaction) échoue. Pour cela, ils incorporent un circuit permettant d'évaluer les chances que notrele premier essai marche en tant que transaction : le Transaction Predictor. Une fois cette situation connue, le processeur décide ou non d’exécuter ce premier essai en tant que transaction.
 
===L'exemple avec le x86===
39 521

modifications