Différences entre les versions de « Soudage/Thermique du soudage »

Aucun changement de taille ,  il y a 7 mois
Replacing BeadOnPlateTest.GIF with File:BeadOnPlateTest.png (by CommonsDelinker because: file renamed or replaced on Commons).
m (Formatage, ajout de div style="text-align: center;")
(Replacing BeadOnPlateTest.GIF with File:BeadOnPlateTest.png (by CommonsDelinker because: file renamed or replaced on Commons).)
 
 
Un relevé des paramètres de soudage est effectué pour chacun des cordons de soudures déposés sur le coupon afin de déterminer l'énergie de soudage correspondante. Nous supposons, dans notre exemple, que les vitesses de progression de soudage sont les suivantes ; 9, 10, 11 et 12 mm/s. Avant d'effectuer chaque cordon, il est important de vérifier que la température initiale n'excède par les 50°C prévu, ceci afin que les résultats soient comparables.
[[Image:BeadOnPlateTest.GIFpng|thumb|550px|center|Fig. 8. Représentation d'une section transversale d'un coupon « Bead On Test Plate »]]
Une fois les cordons réalisés, une section travers est prélevée puis polie pour examens par macroscopiques et mesures de dureté. A supposer que des structures de dureté élevée soient trouvées sous les dépôts réalisés aux vitesses 11 et 12mm/s, mais pas sur les autres. Il faut en conclure que la vitesse critique de refroidissement est mise en évidence à partir d'une vitesse de progression de soudage située entre 10 et 11mm/s. Plus précisément, le cordon déposé à 10mm/s fait ressortir une vitesse de refroidissement dite sécuritaire et, pour cette vitesse, l'énergie de soudage est de :
 
2 713

modifications