« Neurosciences/Le système ventriculaire » : différence entre les versions

m
mAucun résumé des modifications
==Le liquide cérébrospinal==
 
[[File:Purulent CSF.jpg|vignette|upright=0.5|Liquide cérébrospinal purulent, prélevé lors d'une ponction lombaire.]]
Les fonctions du liquide céphalorachidien sont assez nombreuses : il garantit la flottabilité du cerveau, amorti les chocs, alimente le cerveau en nutriments et nettoie le cerveau de ses déchets. Premièrement, le cerveau flotte dans le liquide céphalorachidien, ce qui diminue fortement son poids. Sans cela, le cerveau chuterait et s'engagerait dans le trou occipital (ce qui arrive dans certaines situations pathologiques, comme on le verra plus tard). Ensuite, ce liquide amorti les chocs ou les mouvements soudains grâce à sa viscosité. Ce liquide est aussi drainé après avoir capté les déchets du métabolisme cérébral, ce qui "nettoie" le cerveau.
 
Le liquide cérébrospinal est un liquide de couleur blanche, de pH approximativement neutre (7,2), de densité proche de l'eau (1,005). SaLe compositionliquide chimique ressemble à celle du plasma mais en diffère sur quelques points. Ilcérébrospinal est notamment très pauvre en protéinescellules, :à là où un litrel'exception de sangquelques contientrares 70lymphocytes grammes(3 deà protéines,5 lepar liquidecm³). céphalo-rachidienLe n'enfait contientest que 0.45lorsque grammes.le Le liquide céphalo-rachidiensang est légèrementfiltré pluspour concentrédonner endu Chlore, environ 15% plusliquide concentrécérébrospinal, etle légèrementfiltrage appauvrine enlaisse glucosepas (0.6g/Lpasser pour leles LCRcellules, contretrop 1g/Lgrosses pour le sang)passer. CetteDu ressemblancemoins, chimique avec le sang nc'est pasle uncas hasarden :situation lenormale, liquideen céphalo-rachidienl'absence estde produittoute par filtrage du sangpathologie. EtLors cede filtragecertaines neinfections, laisse pas passercomme les protéines.méningites, Lele liquide céphalo-rachidiencérébrospinal ests'enrichit légèrementen pluslymphocytes acideet que le sang, pour plusieursen raisonsgermes. La principaleprésence estde quegermes lesdans ionsle H+liquide etcérébrospinal HCO3+,est responsablesnaturellement signe d'uneinfection partiecérébrale deou l'aciditédes duméninges sang,(encéphalite/méningite). sontCela filtréslui nedonne passentun pasaspect danspurulent, lebien liquideloin céphalo-rachidien.de L'autreson estaspect liéeclair àet l'absenceblanchâtre deusuel. protéines,Une quiaugmentation ontdu tendancenombre àde réagirlymphocytes avecest leaussi sangobservée etlors àde légèrementcertaines l'acidifierinfections.
 
La composition chimique du liquide cérébrospinal ressemble à celle du plasma mais en diffère sur quelques points. Il est notamment très pauvre en protéines : là où un litre de sang contient 70 grammes de protéines, le liquide céphalo-rachidien n'en contient que 0.45 grammes. Le liquide céphalo-rachidien est légèrement plus concentré en Chlore, environ 15% plus concentré, et légèrement appauvri en glucose (0.6g/L pour le LCR, contre 1g/L pour le sang). Cette ressemblance chimique avec le sang n'est pas un hasard : le liquide céphalo-rachidien est produit par filtrage du sang. Et ce filtrage ne laisse pas passer les protéines. Le liquide céphalo-rachidien est légèrement plus acide que le sang, pour plusieurs raisons. La principale est que les ions H+ et HCO3+, responsables d'une partie de l'acidité du sang, sont filtrés ne passent pas dans le liquide céphalo-rachidien. L'autre est liée à l'absence de protéines, qui ont tendance à réagir avec le sang et à légèrement l'acidifier.
[[File:Purulent CSF.jpg|vignette|upright=0.5|Liquide cérébrospinal purulent, prélevé lors d'une ponction lombaire.]]
 
Les fonctions du liquide céphalorachidien sont assez nombreuses : il garantit la flottabilité du cerveau, amorti les chocs, alimente le cerveau en nutriments et nettoie le cerveau de ses déchets. Premièrement, le cerveau flotte dans le liquide céphalorachidien, ce qui diminue fortement son poids. Sans cela, le cerveau chuterait et s'engagerait dans le trou occipital (ce qui arrive dans certaines situations pathologiques, comme on le verra plus tard). Ensuite, ce liquide amorti les chocs ou les mouvements soudains grâce à sa viscosité. Ce liquide est aussi drainé après avoir capté les déchets du métabolisme cérébral, ce qui "nettoie" le cerveau.
Le liquide cérébrospinal est très pauvre en cellules, à l'exception de quelques rares lymphocytes (3 à 5 par cm³). Le fait est que lorsque le sang est filtré pour donner du liquide cérébrospinal, le filtrage ne laisse pas passer les cellules, trop grosses pour passer. Du moins, c'est le cas en situation normale, en l'absence de toute pathologie. Lors de certaines infections, comme les méningites, le liquide cérébrospinal s'enrichit en lymphocytes et en germes. La présence de germes dans le liquide cérébrospinal est naturellement signe d'infection cérébrale ou des méninges (encéphalite/méningite). Cela lui donne un aspect purulent, bien loin de son aspect clair et blanchâtre usuel. Une augmentation du nombre de lymphocytes est aussi observée lors de certaines infections.
 
==Le système ventriculaire==
40 954

modifications