« Études sur la conscience/Introduction » : différence entre les versions

m
→‎Une remarque sur le réalisme naïf : les seules images du monde sont habituellement créées par des instruments d'optiques, comme les yeux, et les photons qui portent la lumière à
m (revert)
m (→‎Une remarque sur le réalisme naïf : les seules images du monde sont habituellement créées par des instruments d'optiques, comme les yeux, et les photons qui portent la lumière à)
Les enfants tendent à croire que le monde est identique au monde qu'ils voient et sentent. Un très jeune enfant peut même penser qu'une ombre étrange est un monstre ou qu'il y a vraiment des gens dans la télévision. Les enfants plus âgés, qui possèdent quelques notions de géométrie, sont portés à croire qu'il existe un point de l'oeil qui voit le monde.
 
Des remarques physiques montrent que des idées de ce type sont hautement douteuses ; nous avons deux yeux qui ont chacun une image différente ; les seules images du monde sont habituellement créescréées par des instruments d'optiques, comme les yeux, et les photons qui portent la lumière à l'observateur ne peuvent absolument pas exister en un seul point. Quelques uns des désaccords entre la réalité physique et notre expérience sont illustrés par les images de cet page. L'idée réaliste et naïve de la perception implique un point de vue de forme géométrique.
 
== Public visé et comment lire ce livre ==
392

modifications