« Le noyau atomique/La loi de désintégration radioactive » : différence entre les versions

Balises : Modification par mobile Modification par le web mobile
Balises : Modification par mobile Modification par le web mobile
Si on prend un paquet de N noyaux instables, on sait que leur quantité va diminuer avec le temps. Les noyaux se désintégreront progressivement, ne laissant que leurs collègues pas encore désintégrés. On peut rendre compte de cela avec une loi statistique assez connue. Pour cela, il faut prendre un nombre <math>N</math> de noyaux, avec <math>N</math> suffisamment grand pour limiter les variations d'origine statistiques. Dans ces conditions, chaque noyau a une probabilité <math>\lambda</math> de se désintégrer durant un temps <math>dt</math>. On trouve alors la formule suivante, par définition.
 
: <math>-dN = \lambda N \cdot dt</math>
 
Cette formule se réécrit comme suit :
Utilisateur anonyme