« Planétologie/Les astéroïdes » : différence entre les versions

m
Il est possible de déterminer la composition chimique des astéroïdes en analysant la lumière qu’ils réfléchissent. Il apparait de ces analyses que tous les astéroïdes n'ont pas la même composition chimique, comme les analyses sur les météorites nous le font naturellement penser. Les astéroïdes sont classés selon leur albédo, leur couleur et leur spectre. La toute première classification présupposait que ces informations permettaient de déterminer la composition chimique de l'astéroïde sans interprétation ou analyse plus poussée. Elle distinguait seulement trois types : le type C supposé riche en carbone, le type S supposé riche en silicates et le type M supposé riche en métaux.
* Les '''astéroïdes de type C''' ont un spectre neutre, ce qui veut dire qu'ils n'ont pas de couleur prédominante. Ils ont un albédo assez faible, d'à peine 0.04–0.06. Leur spectre ressemble beaucoup à celui des chondrites carbonées, de type CI et CM. Ils représentent environ 40% des astéroïdes détectés. Ils sont assez éloignés du Soleil et on les trouve surtout dans les portions externes du système solaire, au-delà de 2,7 Unités astronomiques du Soleil.
* Les '''astéroïdes de type S''' sont les seconds plus fréquents, après les astéroïdes de type C. Ils ont un spectre légèrement rouge, qui se voit sur leur spectre. Ils sont de plus fortement réfléchissants, avec un albédo compris entre 0.14 et 0.17.
* Les '''astéroïdes de type M''' sont les troisièmes en terme de fréquence. Ils ont un spectre qui laisse présager d'une composition métallique. On n'y retrouve pas les raies d'absorptions propres aux silicates, alors que celles des métaux les plus courants (Fer et Nickel) le sont. Ils ont un fort albédo (d'environ 0.1–0.2) et sont légèrement plus réfléchissant que les astéroïdes de type S.
 
! Astéroïdes de classe M
| rowspan="4" | Astéroïdes proches du Soleil, localisés dans la ceinture interne (Distance au Soleil < 2,7 UA).
|
| rowspan="3" | Albédo assez fort : environ 0.1–0.2.
| Uniforme, légèrement rouge. Similaire aux astérides de type P, mais avec un plus fort albédo.
|-
! Astéroïdes de classe W
|
| Similaire au spectre des astéroïdes de type M, mais avec possible présence d'eau.
|-
|-
! Astéroïdes de classe V
|
| Similaire aux achondrites basaltiques.
|}
41 117

modifications